L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

TECH

[TECH] Meero expose son capital

PAR  | 19 juin 2019 | 839 mots - 15 conseil(s)
Meero

Meero

Meero

La place de marché de photographes professionnels rejoint le club des licornes françaises grâce à une levée record de 205 M€ (230 M$) auprès notamment des nouveaux entrants Eurazeo Growth, du néerlandais Prime Ventures, de l'américain Avenir Growth et de l'ukrainien GR Capital.

La tech française vit décidément une période faste, au regard des fonds levés. Les jeunes pousses tricolores, en tout cas les pépites, bouclent désormais des tours aux montants très largement inconnus jusqu'ici, recevant collectivement plus de 2 Md€ au cours du premier semestre pour l'instant. C'est le cas de Meero, qui réunit 205 M€ (230 M$) de la part notamment des nouveaux entrants Eurazeo Growth (50 M€), du néerlandais Prime Ventures, de l'américain Avenir Growth et dans une moindre mesure de l'ukrainien GR Capital, choisi pour aider la place de marché de photos professionnelles à pénétrer davantage l'Europe de l'Est. L'opération intervient moins d'un an après un tour de 38,5 M€ (lire ci-dessous), et alors qu'il restait encore en trésorerie plus des deux-tiers des fonds levés, selon le fondateur Thomas Rebaud, qui s'est attelé à nouveau seul à rencontrer les investisseurs potentiels. Si la valorisation reste confidentielle, le niveau de dilution se situerait entre 20 et 25 % d'après nos sources, portant la start-up au stade de nouvelle licorne tricolore.

Eurazeo Growth omniprésent dans les gros tours

Thomas Rebaud, Meero

Thomas Rebaud, Meero

La plupart des actionnaires historiques, à savoir Global Founders Capital dès frères Samwer (Rocket Internet), Aglaé Ventures (famille Arnault), Alven, White Star Capital et Idinvest, remettent au pot. « Comme de nombreux fonds, nous suivions Meero de près. Notre participation à ce tour particulièrement important, reflet du dynamisme de l'écosystème tech français, a été facilitée par nos liens avec certains actionnaires existants, dont Aglaé Ventures avec qui nous sommes actionnaires de BackMarket. Le fait qu'Idinvest soit également déjà au capital nous a encore plus rapprochés », précise Yann du Rusquec, managing director d'Eurazeo Growth, chef de file de la levée de PayFit de 70 M€ il y a quelques jours (lire ci-dessous). Au terme de cette série C, qui comprend une petite partie de cash-out, le dirigeant ne détient plus la majorité du capital.

Revenu mensuel multiplié par douze en douze mois

Yann du Rusquec

Yann du Rusquec, Eurazeo Growth

Meero, dont la source de revenus unique est une commission sur les ventes de photos sur sa plateforme, réalise un chiffre d'affaires annuel confidentiel mais de l'ordre de plusieurs dizaines de millions d'euros. Sur les douze derniers mois, le revenu mensuel aurait quasiment été multiplié par 12. La place de marché a par ailleurs matérialisé sa dimension internationale au cours de cette période en ouvrant ses premiers bureaux à l'étranger à Shanghai, Tokyo, Bangalore (Inde) et New York il y a quatre mois. L'entreprise de 600 salariés désormais, revendiquant 58 000 photographes inscrits, poursuivra son essor en s'implantant à Rio de Janeiro et Singapour cette année. 

Ouverture au grand public en fin d'année

Meero a choisi de soigner particulièrement les photographes en leur proposant, gratuitement à ce jour, des outils de retouche d'images reposant en partie sur l'intelligence artificielle, mais aussi de gestion de leur activité (comptabilité, marketing...). Et d'autres projets sont en cours éloignant un peu plus, en apparence, la place de marché de son cœur de métier. « Environ 50 % des fonds levés financera des sujets n'apportant pas directement des revenus supplémentaires », confie Thomas Rebaud. Par exemple, des vidéos de formation, des leçons de grands photographes et des documentaires seront proposés à la communauté, à qui un magazine est aussi destiné. Enfin, une fondation de soutien à la photographie verra la jour à la fin du mois. Meero, positionné aujourd'hui principalement dans les secteurs du voyage, de l'immobilier et de l'alimentation, n'oublie pas cependant le développement de son activité transactionnelle, puisqu'il ouvrira en fin d'année sa plateforme, côté clients, au grand public souhaitant acheter les services de photographes (mariages, enfants...). Un positionnement BtoC susceptible d'augmenter fortement la visibilité de l'entreprise, la rendant d'autant plus éligible à une entrée sur le Nasdaq, même si toutes les options de sortie sont ouvertes. En attendant, l'enveloppe reçue lui donne les moyens de financer son plan sur les quatre à cinq prochaines années, avec l'objectif d'atteindre alors plusieurs milliards de chiffre d'affaires.

Lire aussi :

PayFit embauche deux fonds tricolores (17 juin 2019)

Meero tire en grand (12 juillet 2018)

Évolution des levées du capital-innovation depuis 2018

Évolution des levées du capital-innovation depuis 2018 - © CFNEWS

Voir aussi :

Les levées de fonds supérieures à 100 M€ depuis 2018

Les levées de fonds supérieures à 100 M€ depuis 2018

Les levées de fonds supérieures à 100 M€ depuis 2018 - © CFNEWS

Voir la fiche de : MEERO

Voir la fiche de : EURAZEO GROWTH (EX EURAZEO CROISSANCE)

Voir la fiche de : PRIME VENTURES

Voir la fiche de : AVENIR GROWTH CAPITAL

BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.