CFNews

L'actualité du capital investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Article 16 mai 2018

575 mots - 7 conseil(s)

OpenClassrooms forme un tour d'envergure

La plateforme de formations en ligne, déjà financée par Alven, Bpifrance et Citizen Capital, s'ouvre au fonds de croissance américain General Atlantic qui mène un tour de 50 M€.

Financé jusqu'ici par des investisseurs à hauteur de 8,2 M€, dont 6 M€ levés en 2016, OpenClassrooms boucle un tour huit fois plus gros (lire ci-dessous). La plateforme de formations en ligne se dote ainsi de 50 M€, apportés principalement par un fonds américain, General Atlantic, de plus en plus présent dans l'Hexagone. Plaçant des tickets minoritaires, sans effet de levier, dans des cibles rentables et en forte croissance, cet acteur de 24 Md$ d'actifs sous gestion avait mené la levée de 60 M€ de ManoMano l'année dernière, sa première opération en France (lire ci-dessous). Autre signe de son intérêt pour les pépites tricolores, il a recruté Henri de Castries, l'ancien patron d'Axa, comme chairman Europe. Malgré la taille du tour, certains actionnaires existants d'OpenClassrooms limitent leur dilution. Alven Capital, VC historique depuis plus de six ans, Bpifrance via le fonds Ambition Numérique, et le fonds Citizen Capital spécialisé dans le financement d'entreprises relevant des défis sociaux et environnementaux, deux investisseurs entrés au tour précédent, augmentent leur participation. Aux côtés de ces fonds participe un personne physique, Douglas Becker, fondateur du groupe d'établissements supérieurs coté Laureate Education, dont il a quitté la direction opérationnelle en janvier.

300 cours et 30 parcours diplômants

Cette nouvelle levée et l'arrivée de General Atlantic vise à continuer la diversification de son offre de contenus éducatifs, au-delà de son cœur de métiers du web et de l'informatique. Plus de trois millions de personnes visitent ou se connectent au site chaque mois, et peuvent y suivre 300 certifications professionnelles et une trentaine de parcours diplômants. Des cours en ligne produits en interne ou bien sous-traités à une vingtaine d'écoles et universités partenaires comme Polytechnique, Centrale Supelec ou encore Sciences Po. Si les élèves, accompagnés pendant leur formation par un expert métier « mentor », ne trouvent pas d'emploi dans les six mois suivant l'obtention d'un diplôme, les frais de scolarité leur sont remboursés.

Formations pour les entreprises

À cette activité d'origine s'est ajoutée l'année dernière une offre en direction des entreprises et service publics de l'emploi. OpenClassrooms, dirigé par Mathieu Nebra et Pierre Dubuc (photo ci-contre), fournit ainsi des formations aux abonnés d'Orange en Afrique et aide CapGemini à recruter. D'autres clients forment leurs salariés avec la plateforme en ligne, comme Axa, Google, Microsoft, Voyages-Sncf.com et SQLI. OpenClassrooms est enregistré comme organisme de formation dont les cours peuvent être pris en charge par l'employeur. Dernier axe de développement, la conquête de nouveaux étudiants francophones mais également au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Lire aussi :

OpenClassrooms relève le doigt (12 septembre 2016)

ManoMano construit sa croissance fulgurante (11 septembre 2017)

L'ex-patron d'Axa rejoint General Atlantic (12 septembre 2017)

Voir aussi

Quelques levées de fonds dans l'Edutech depuis 2017

Les principales levées de fonds dans l'edutech depuis 2017

Les principales levées de fonds dans l'edutech depuis 2017- © Source CFNEWS

Voir la fiche de : OPENCLASSROOMS (EX SIMPLE IT)

Voir la fiche de : GENERAL ATLANTIC

Voir la fiche de : CITIZEN CAPITAL

Voir la fiche de : ALVEN CAPITAL

Voir la fiche de : BPIFRANCE INVESTISSEMENT

Voir la fiche de : FONDS AMBITION NUMERIQUE

Haut de page