L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

TECH

[TECH] Contentsquare dans le club des tours à trois chiffres

  
PAR  | 19 mai 2020 | 877 mots - 18 conseil(s)
Contentsquare

Contentsquare

L'éditeur de solutions d'analyse des comportements d'internautes a bouclé une levée de 175 M€ (190 M$) menée par BlackRock. Le nouvel investisseur est accompagné de Bpifrance Large Venture, qui convertit ses OC, et de six actionnaires existants. L'opération comprend une augmentation de capital de 123 M€ et un emprunt auprès du fonds de dette britannique Sapiance Capital Limited.

Ayant triplé ses ventes en 2019, Contentsquare compte s'imposer à l'échelle mondiale comme le spécialiste de l'analyse des comportements d'internautes et de recommandations marketing associées. Des ambitions et une croissance expliquant une nouvelle levée de fonds, la quatrième depuis 2016. L'éditeur français fondé en 2008 par Jonathan Cherki, ayant fonctionné les premières années en prestation de services, s'est doté fin avril de 175 M€ (190 M$). Cette enveloppe inclut un emprunt auprès du fonds de dette privée britannique Sapiance Capital Limited. Selon les documents consultés par CFNEWS, l'augmentation de capital s'élève à 123 M€, dont 109 M€ en numéraire et le solde en compensation de créances de Bpifrance. Des données non confirmées par la société.

713 M€ de valorisation

L'investisseur coté BlackRock Private Equity Partners mène cette levée, avec un ticket de 72 M€, accompagné par sept actionnaires existants : Bpifrance (32 M€), Eurazeo Growth (13,9 M€), Highland Europe (2,1 M€), Canaan Partners, H14, Hermes GPE et KKR. Trois d'entre eux avaient rejoint le tour à l'occasion du rachat de l'israélien Clicktale l'année dernière, réalisé en partie en titres Contentsquare (lire ci-dessous). Il s'agit de KKR et Hermes GPE, anciens actionnaires de Clicktale, mais aussi de Bpifrance, dont le fonds Large Venture était intervenu à ce moment-là pour financer l'acquisition, en OC désormais converties. La banque publique précise avoir également réinjecté des capitaux. Les nouvelles actions émises représentent 17,26 % du capital, valorisé ainsi près de 713 M€. Contrairement aux tours précédents, de 33 M€ puis 52 M€ il y a moins de 18 mois (lire ci-dessous), il n'y aurait pas de volet de cash-out, assure le fondateur.

40 % du chiffre d'affaires outre-Atlantique

Jonathan Cherki

Jonathan Cherki, Contentsquare

Si Contentsquare domine un marché porteur, la croissance externe a largement contribué à son essor l'année dernière puisque Clicktale était son principal concurrent, au parc de clients de même taille. L'offre s'était par ailleurs élargie avec la jeune pousse française Pricing Assistant (lire ci-dessous). Plus de 700 clients utilisent Contentsquare pour analyser les mouvements de souris et les interactions mobile, et plus largement le parcours des utilisateurs, dont 30 des 100 plus grandes entreprises mondiales, indique l'entreprise, telles Microsoft, Dell, Carrefour et Toyota parmi les membres du Global 500. D'autres références incluent Orange, Ikea, Sephora, Sncf et American Express. L'Amérique du Nord pèse désormais 40 % de son chiffre d'affaires total, confidentiel, contre 55 % pour l'Europe et 5 % pour l'Asie. Comme beaucoup d'acteurs du numérique, l'éditeur Saas ne semble pas souffrir de la crise actuelle, au contraire. « Même si certains secteurs sont frappés fortement, comme le voyage, le luxe et la mode, nous pensons que le sujet de l'amélioration de l'expérience utilisateur est primordial quelle que soit l'activité. La part croissante du digital va continuer d'augmenter et cela traduit des changements structurels et non conjoncturels », estime Jonathan Cherki. 

L'IPO, un chemin possible

Implanté à Paris, Munich, Londres, New York, San Francisco et Tel Aviv, Contentsquare a ouvert il y a quelques mois deux bureaux en Asie, à Tokyo et Singapour. L'entreprise entend également creuser son sillon en Amérique du Nord et en Europe, où il souhaite se faire une place notamment au Benelux, en Italie et en Scandinavie. Son effectif a plus que doublé à 650 personnes sur les douze derniers mois, dont plus d'un tiers basés en France. Son équipe R&D regroupe à elle seule 170 personnes et devrait croître via de nouvelles acquisitions. La stratégie de croissance externe apparait ambitieuse puisqu'elle concerne des solutions complémentaires (analyse d'images, de vidéos, chatbot....), mais aussi l'expansion géographique, le renforcement sur certains secteurs (par exemple les jeux vidéo ou les réseaux sociaux) et enfin les enjeux techniques de demain. « L'entreprise dispose désormais des moyens nécessaires pour son plan sur les cinq prochaines années. Nous n'avons pas vocation à la vendre à moyen ou long terme », assure Jonathan Cherki, qui évoque l'IPO comme un chemin possible pour offrir de la liquidité à ses actionnaires mais surtout pour continuer à se financer.

Les levées de fonds de capital innovation à 3 chiffres depuis janvier 2019 en France

Les levées de fonds de capital innovation à 3 chiffres depuis janvier 2019 en France - © CFNEWS.net

Lire aussi :

Contentsquare met la main sur l'un de ses principaux concurrents (2 juillet 2019)

Contentsquare enchaîne les tours à deux chiffres (29 janvier 2019)

Pricing Assistant se vend (27 juin 2019)

Voir la fiche de : CONTENTSQUARE (EX WEBALLWIN)

Voir la fiche de : BLACKROCK

Voir la fiche de : BPIFRANCE INVESTISSEMENT

Voir la fiche de : CANAAN PARTNERS

Voir la fiche de : EURAZEO GROWTH

Voir la fiche de : HERMES GPE

Voir la fiche de : HIGHLAND EUROPE

Voir la fiche de : HOLDING ITALIANA QUATTORDICESIMA (H14)

Voir la fiche de : KKR

BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.