L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

EXCLUSIF | League tables avocats corporate, managers et financement : Gide, Jones Day, Lamartine, Orrick, Fidal Accès libre

Avec 3845 mandats exercés par 884 cabinets d'avocats en corporate, l'activité a été marquée par un recul de l'activité des avocats d'affaires en corporate, management et financement. Analyse détaillée.

Tendance générale (corporate)

Comme on l'observe sur le graphique 1, si la baisse a été très nette au cours de l'année 2020, c'est en grande partie en raison du contexte sanitaire, mais également parce que l'année 2019 était un excellent cru pour l'activité des avocats d'affaires en corporate. En effet, si la chute a été brutale au cours du premier semestre, les chiffres se situent dans les mêmes fourchettes qu'en 2017 et 2018. Le second semestre, bien qu'également en baisse par rapport à 2019, se situe dans les tendances hautes par rapport à celles observées lors des années précédentes.

On remarque sur le graphique 2, que l'affaissement du volume des mandats a surtout eu lieu au deuxième trimestre. Si les trois premiers mois de l'année étaient en hausse, on note un effondrement du marché à partir de mars et jusqu'en juillet. Un rééquilibrage s'est effectué à partir du mois d'aout, les chiffres étant ensuite comparables entre les fins d'année 2019 et 2020.

Graph 1 - Evolution du volume des mandats des avocats d'affaires en Corporate

Graph 1 - Evolution du volume des mandats des avocats d'affaires en Corporate

Graph 2 - Evolution mensuel du volume des mandats des avocats d'affaires en corporate

Graph 2 - Evolution mensuel du volume des mandats des avocats d'affaires en corporate

On remarque sur le tableau 1 que la tendance est similaire pour les valorisations. En effet, la proportion de deals dont la cible est valorisée moins de 20 M€ est en hausse, alors que les opérations de Mid Cap (250-1000) et de Large Cap (>1000) sont en baisse, malgré de très beaux deals comme les OPA de Tiffany & co et Ingenico, ainsi que l'acquisition de Bombardier Transport.

Tableau 1 : deals par fourchette de valorisation (en % du nombre de deals conseillés)
 20192020
0-2049,39%50,76%
20-5017,24%14,22%
50-15013,08%12,63%
150-2503,83%4,16%
250-5005,01%4,13%
500-10003,98%3,50%
>10007,48%7,15%

Le marché (Corporate)

Comme on l'observe sur le tableau 2, à l'exception des transactions de bourse et les créations de fonds, les autres segments sont en baisse par rapport à 2019. Si cet affaissement est quasi nul pour le M&A et très modéré pour les infrastructures, la tendance est nettement plus marquée pour le capital innovation, les LBO et surtout l'immobilier et le capital développement.

Répartition des mandats par type d'opération (Avocats Corporate 2020)

Répartition des mandats par type d'opération (Avocats Corporate 2020)

Le Classement (Corporate)

​Extrait du classement en volume d'après nos référentiels (le classement complet téléchargeable ci-dessous au format PDF).

 

Extrait classement avocats corporate

Extrait classement avocats corporate

 

Classement 2020 des avocats d'affaires en corporate par type d'opération
Classement 2020 en volume des avocats d'affaires en corporate par type d'opération

Classement 2020 en volume des avocats d'affaires en corporate par type d'opération

 

Dans le détail Gide franchit la ligne d'arrivée en tête avec 134 mandats, soit 10 de plus qu'en 2019. Ils sont également premier ex-aequo sur le M&A et deuxième sur la bourse et les créations de fonds. On remarque leur présence sur les émissions obligataires d'EDF et Pernod Ricard, ainsi que sur la levée de fonds de ManoMano.

Jones Day occupe la deuxième place avec 82 opérations conseillées, grâce notamment à leurs belles performances dans le capital innovation. Ils ont notamment conseillé la prise de participation au capital de Deezer, ainsi que les levées de fonds de Back Market et Qonto.

Lamartine Conseil complètent le podium avec 80 deals suivis et confirment leur position de leaders sur le segment du capital investissement. On note dans leur track record la présence de l'OPA d'Eurogerm, ainsi que de l'acquisition de Koden et du LBO de Cofigeo.

Vient ensuite Orrick avec 66 interventions et qui figure dans le trio de tête sur le capital innovation. Ils apparaissent sur l'acquisition de Cronos, l'augmentation de capital de Sequans Communication et sur la levée de fonds de Dataiku.

Fidal tire également son épingle du jeu avec 64 mandats et confirme sa présence sur le marché du M&A dont ils sont premier ex-æquo. Parmi leurs deals figurent l'OPA de Mediawan, l'IPO de Winfarm et l'acquisition de Le Calvez.

On note également la bonne tenue de White & Case (63 mandats dont Altran, Gerflor, DRT), Hogan Lovells (58 opérations dont Euro Ethnic Foods, GMR Airports et Datawords) ainsi que de Weil Gotshal et Goodwin, ex-aequo avec 57 deals suivis.

Télécharger le classement complet 2020 FY

Télécharger le classement complet 2020 S2

Nouveau : Classement par fourchette de valorisation (uniquement sur les deals pour lesquels nous avons au moins une fourchette)

Classement 2020 des avocats d'affaires en corporate par fourchette de valorisation

Classement 2020 des avocats d'affaires en corporate par fourchette de valorisation

On note sur le tableau ci-dessus qu'EY Ventury Avocats prend la tête du classement Small Cap suivi par Lamartine Conseil et Fidal. Gide domine les segments du Smid Cap et du Mid Cap, suivis dans le premier cas par McDermott Will & Emery et Jones Day et dans le second cas par Jones Day et Weil Gotshal. White & Case l'emportent sur le Large Cap accompagnés par Gide et le trio composé de Weil Gotshal, Latham & Watkins et Bredin Prat.

 

Nouveau : Classement avocats d'affaires management

​Extrait du classement en volume d'après nos référentiels (le classement complet téléchargeable ci-dessous au format PDF).

 

Extrait classement avocats managers

Extrait classement avocats managers

* 3 Opérations commencées par Scotto Partners et finalisées par Fides Partners

Pour la première édition des classements avocats d'affaires managers, Jeausserand Audouard prend largement la tête avec 26 mandats dont l'acquisition du groupe Ecore et les LBO du groupe Elsan et de Babilou Family.

Scotto Partners occupe la deuxième place avec 13 mandats dont Gerflor, Pyrex et Idinvest Partners.

Delaby & Dorison complète le podium avec 5 opérations conseillées dont les LBO de Galileo Global Education, Interflora et Syclef.

Le podium est complété par le trio composé de Gide (CEP, Vitalliance, SPVIE Assurances), Desfilis (Questel, Market Pay, IMV Technologies) et Lamartine Conseil (Polyplus Transfection, Briconord, Biomega).

Télécharger le classement complet 2020 FY

Financement (classement et tendances)

Comme on le voit sur le graphique 3, la chute de l'activité des avocats d'affaires en financement est nette entre 2019 et 2020 (-7,57 %). Néanmoins, la tendance se maintient dans une fourchette haute par rapport aux années précédentes (+ 12,5 % par rapport à 2018 et +28,9 % par rapport à 2017).

 

Graph 3 - Evolution du volume des mandats des avocats d'affaires en financement

Graph 3 - Evolution du volume des mandats des avocats d'affaires en financement

 

On remarque sur le tableau ci-dessous que cette baisse se concentre principalement sur les LBO dont la proportion a diminué de presque 12 % et le volume de quasiment 22 %. Si les volumes ont également diminué dans l'immobilier et le M&A, les autres segments sont en hausse, notamment l'infrastructure et les financements.

Répartition des mandats par type d'opération
Répartition des mandats par type d'opération

Répartition des mandats par type d'opération

 

Extrait du classement en volume d'après nos référentiels (le classement complet téléchargeable ci-dessous au format PDF).
Extrait classement avocats financement

Extrait classement avocats financement

 

Dans le détail Hogan Lovells prend la tête avec 34 mandats, en ayant entre autres conseillé l'OPA d'Altran et les LBO de EEF et Sogetrel.

La deuxième place est occupée par De Pardieu Brocas Maffei avec 32 opérations conseillés grâce notamment aux LBO de Gerard Perier Industrie et aux acquisitions de Cronos et Koden.

Allen & Overy monte sur la troisième marche du podium avec 31 deals suivis, portés par l'OPA de Tiffany & Co et les LBO d'Interflora et La Centrale.

Viennent ensuite Gide (Siège d'Engie, Arboretum et Suez) et Latham & Watkins (Voodoo, DRT, Gerflor) ex-aequo avec 28 transactions chacun.

Télécharger le classement complet 2020 FY

Rappel méthodologique
Les opérations recensées dans ce classement général des avocats d'affaires comportent au moins un conseil ayant joué l'un des rôles suivants dans les deals répertoriés dans nos référentiels:
Pour le classement en corporate :
    •     Acquéreur Avocat d'Affaires - Structuration fiscale ;
    •     Cédant Avocat d'Affaires - Structuration fiscale ;
    •     Société Avocat d'Affaires ;
    •     Structuration de fonds ;
    •     Listing sponsor Avocats

Pour le classement en management

   •     Managers Avocats d'affaires


Pour le classement en financement :
    •     Acquéreur Avocats d'Affaires Financement ;
    •     Cédant Avocat d'affaires Financement ;
    •     Dette Avocats ;
    •     Dette Mezzanine Avocats ;

    • Société Avocat d'Affaires Financement


Et ce, pour les opérations ayant au moins un pied en France (acquéreur, vendeur ou investisseur).
De plus, ce bilan traite uniquement des interventions en corporate, management et financement / dette : ne sont donc pas comptabilisées les interventions en droit fiscal, droit social, propriété intellectuelle, environnement et concurrence.
Tous les types d'opérations sont pris en compte (M&A, LBO, Bourse, Capital développement, Capital innovation, Restructuration, Création de fonds) .
Comme toujours, il s'agit d'une league-table sur le nombre d'opérations conseillées effectivement annoncées et référencées dans nos colonnes, et non sur les valorisations - vous trouverez ces dernières ou des fourchettes de valorisation ou de chiffre d'affaires dans notre base de données des opérations (accès sur abonnement). Le classement inclut les opérations annoncées formellement par les parties mais qui ne sont parfois pas encore closées.
À noter qu'un deal qui nous serait déclaré comme "confidentiel" ne sera pas comptabilisé puisque non visible dans les deal-lists de chaque conseil, intégralement consultables dans nos référentiels.

Lorsque l'activité d'un cabinet est concentré uniquement sur un segment, nous ne comptabilisons pas ce cabinet pour ne pas fausser nos classements.