L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

EXCLUSIF | [TECH] Rétro 2020 Venture : 4,14 Md€ collectés Accès libre

La pandémie a impacté l'activité avec un nombre de tours en baisse mais un ticket moyen en hausse à 7,2 M€. CFNEWS présente son bilan complet.

© CFNEWS.net

© CFNEWS.net

La singularité de l'année 2020 aura finalement un peu aiguisé l'intérêt des investisseurs et les ambitions des entrepreneurs. Le venture hexagonal aura en effet retrouvé un peu de son allant lors du second semestre, après six premiers mois difficiles, marqués par le premier confinement engendré par la crise sanitaire, qui avaient enregistré pour la première fois, depuis plusieurs années, une baisse sensible de plusieurs de ses chiffres, comme celle de 10 % du montant global collecté (lire ci-dessous). Selon les données amassées et analysées par CFNEWSle dernier millésime se sera clôturé sur une somme totale de 4,14 Md€, soit une légère hausse de 5 %, par rapport au bilan annuel de 2019 ; une dynamique bien plus terne que l'an passé, avec plus de 31 % d'augmentation. Si le nombre de levées de fonds s'inscrit en baisse depuis 2018, son recul, de plus de 6 %, n'aura jamais été aussi fort que sur les douze derniers mois, avec 572 unités, contre 667 tours de table en 2019 (voir le tableau ci-dessous et retrouvez le bilan complet ci-après). Le ticket moyen, de plus de 7,2 M€, continue donc d'augmenter, d'un peu plus de 11 %, mais bien plus faiblement, au regard des 41 % constatés lors du dernier compte-rendu annuel (lire ci-dessous). 

Évolution des levées de fonds de capital-innovation de 2016 à 2020 © CFNEWS.net

Évolution des levées de fonds de capital-innovation de 2016 à 2020 © CFNEWS.net

Les effets de la Covid-19 ?

La régression du nombre d'opérations en 2020 n'est finalement peut-être pas sans surprise. Plusieurs leveurs et banques d'affaires, comme Cambon Partners, Pax Corporate Finance, Rothschild & Co, Clipperton ou encore Ecap Partner, avaient été interrogés par CFNEWS, lors du premier confinement (du 17 mars au 11 mai 2020, ndlr), quant aux conséquences de la crise sanitaire sur les opérations en cours ou les projets de levée de fonds des start-up hexagonales. Certains d'entre eux témoignaient, alors, d'attentisme de la part de plusieurs fonds, d'un peu de retard pris, voire même d'arrêt de certains processus, au détriment particulièrement de jeunes pousses (lire ci-dessous). Pour rappel, 2C Finance et Cambon Partners avaient de leur côté co-signé une étude, à la même période, sur la gestion, par 125 start-up, du contexte de la crise sanitaire (lire ci-dessous). Parmi elles, certaines prévoyaient ainsi de reporter leur prochaine levée de fonds, d'autres avaient même interrompu leur roadshow.

Les deux confinements, Mirakl...

Les deux périodes de confinement (du 17 mars au 11 mai ; du 30 octobre au 15 décembre 2020, ndlr) ont cependant accouché de beaux, voire très beaux tours de table. ContentSquare, l'éditeur de solutions d'analyse des comportements d'internautes et Back Market, la place de marché de revente de produits reconditionnés, ont signé tous deux, au printemps, des deals à six chiffres, avec, respectivement, 123 et 110 M€. En avril, Dynacure, Vestiaire Collective et Alan ont aussi, de leur côté, récolté au moins 50 M€. Durant l'automne, InnvoFeed ou encore Luko ont également amassé d'importantes sommes, avec, respectivement 70 et 47,8 M€. Cependant, la palme de la plus importante augmentation de capital tech en 2020 ne figure pas dans ces périodes confinées. Elle est à mettre au crédit de Mirakl, qui, avec, une opération de 255 M€, est également devenu le plus gros tour d'equity enregistré. L'éditeur de logiciels de place de marché internet clé en mains a été ainsi valorisé près d'1,3 Md€ par les anglo-saxons Permira, 83North, Bain Capital, Felix Capital et le français Elaia Partners. D'autres tours, comme la série B d'EcoVadis, avec 180 M€, ainsi que ManoMano, qui a relevé 125 M€, un an après son tour de 110 M€ collecté notamment auprès de Temasek Holdings, Eurazeo Growth ou encore Bpifrance, font partie du Top 10 des plus grosses opérations de capital-innovation en 2020 en France (voir liste complète ci-dessous).

Les plus grosses levées de capital innovation en 2020 © CFNEWS.net

Les plus grosses levées de capital innovation en 2020 © CFNEWS.net

Une année contrastée pour différents secteurs

Ce deal, signé en janvier, laissait augurer d'une bonne récolte pour les acteurs de l'Internet et les e-commerçants français. Le domaine d'activités a pourtant, au terme de l'année, enregistré une régression de ses indicateurs, comme le montant engrangé, 927,4 M€, soit -10,8 %, et le nombre de tours de table, 109, soit -24,3%, confirmant la baisse déjà aperçue au premier semestre. Une catégorie également en recul de plus de 15,7 % pour les éditeurs de logiciels, prestataires et autres fournisseurs de services informatiques, avec 182 unités. Son enveloppe, avec un peu plus de 1,37 Md€, progresse pour sa part très légèrement, de près de 1,8 %, alors qu'elle avait connu une diminution de 9 % lors des six premiers mois de 2020, résultant vraisemblablement du contexte sanitaire. De leur côté, selon les données de CFNEWS IMMO, les acteurs de la proptech française ont amassé, sur l'année 2020, 100 M€, avec notamment les tours de Colonies, Comet Meetings ou encore 3 Colonnes (lire ci-dessous).

Des VCs aux poches plus que remplies

La crise sanitaire n'a pas arrêté ni même ralenti les levées de véhicules en 2020. Plusieurs capital-risqueurs, qui avaient démarré la collecte de certain de leur fonds en 2019, peuvent en témoigner. Comme Cathay Innovation, avec la deuxième génération de son fonds de capital-innovation, qui a atteint 650 M€, soit 150 M€ de plus que l'objectif fixé. Une dotation qui peut s'expliquer en partie par l'initiative Tibi, favorisant l'engagement des institutionnels dans la tech française, puisque le FPCI de l'investisseur y avait été déclaré éligible au printemps. La stratégie a été différente mais les attentes plus que comblées, également pour Serena, avec Serena III. La société de gestion, notamment pilotée par Xavier Lorphelin et Marc Fournier, n'a pas souhaité profiter du mécanisme, mais a tout de même clôturé les souscriptions pour le véhicule à hauteur de 300 M€, soit 100 M€ au-dessus de l'objectif initialement fixé. Omnes a également savouré le dépassement de ses ambitions pour Omnes Real Tech. En effet, le closing final de son véhicule dédié aux innovations de rupture, dont la collecte avait débuté en 2018, a excédé les 100 M€ programmés, pour atteindre 130 M€.

Les plus grosses levées de véhicules  dédiés au capital-innovation en France en 2020 © CFNEWS.net

Les plus grosses levées de véhicules  dédiés au capital-innovation en France en 2020 © CFNEWS.net

Naissance de plusieurs structures

Plusieurs personnalités du domaine du capital-investissement ou du monde entrepreneurial ont souhaité, en 2020, créer leur propre structure, avec une ligne directrice parfois bien distincte. Ainsi, Ronan Le Moal a retrouvé Charles Cabillic, après avoir fondé ensemble West Web Valley, pour faire naître Épopée Gestion et ainsi soutenir jeunes pousses tech ainsi que PME & ETI de l'Ouest, mais aussi pour se positionner dans l'immobilier d'entreprises. Le domaine de la medtech a enregistré également l'arrivée de Lauxera Capital Partners, une société de gestion labelisée Tibi et pilotée par Pierre Moustial. Elle a réuni récemment 100 M€, pour le premier closing de son fonds growth, qui doit appuyer des entreprises européennes. Déjà bien occupé en tant que managing partner de Kima Ventures, Jean de la Rochebrochard a cependant choisi de s'associer à Pia d'Iribarne, venue du VC britannique Stride.vc, pour créer New Wave, fonds d'amorçage qui a déjà levé 46 M€ et qui pourrait atteindre 70 à 80 M€. Enfin, deux anciens partners d'Alven Capital, Jérémy Uzan et Raffi Kamber, ont quitté cette année le VC pour lancer leur propre structure, Singular. Bien que déjà assez active sur le terrain des investissements avec au moins quatre lignes à son portefeuille, cette dernière est restée très discrète, notamment sur sa thèse d'investissement.

* CFNEWS s'efforce pour chaque tour de faire la distinction, dans les sommes annoncées, entre prêts, subventions publiques et fonds propres.

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Téléchargez le tableau PDF :

PDF Bilan Capital-Innovation 2020 (6,8 MB)

BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.