L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

International Marché général M&A Corporate Capital Innovation / Développement LBO Bourse / IPO Retournement Immobilier / Infrastructures Nominations
Article
LBO

Doc Generici au générique d’un 3ème LBO

PAR  | 09 avril 2019 | 575 mots - 6 conseil(s)
Médicaments génériques

Médicaments génériques

Doc Generici

Le groupe pharmaceutique italien spécialisé dans les génériques signe son 3e LBO en passant des mains de CVC Partners au duo formé par ICG, majoritaire, accompagné de Merieux Equity Partners.

Fondé en 1996 par Chiesi Farmaceutici, Zambon et le canadien Apotex pour surfer sur la vague des médicaments génériques, l’italien Doc Generici change aujourd’hui de mains pour le troisième LBO de son histoire. Après avoir été repris par Charterhouse Capital Partners LLP en 2013, le groupe pharmaceutique a ensuite été vendu trois ans plus tard à CVC Capital Partners. Ce dernier est en passe de le céder à ICG, majoritaire, accompagné de Merieux Equity Partners, à l’issue de discussions non processées. Aucun élément n’a filtré concernant la transaction, mais il nous a été confirmé que, comme l’avait suggéré Bloomberg, son montant avoisine 1 Md€. Le management, emmené par Gualtiero Pasquarelli, participe à l’opération.

Un marché à fort potentiel

Benoit Chastaing

Benoit Chastaing, Mérieux Equity Partners

Si l’investisseur avec 35 Md€ d’actifs sous gestion n’a pas souhaité commenter, pour l’heure, Merieux Equity Partners se félicite, par la voix de Benoit Chastaing, qui a rejoint ses rangs en début d’année (lire ci-dessous), de ce premier deal en Italie, un an après avoir investi chez le belge Biobest. « Cette opération conforte notre position d’acteur européen engagé en faveur d’une meilleure santé pour tous », commente l’associé senior.  La société de gestion, qui devrait clôturer MP3, son fonds de l’ordre de 350 M€, cet été, investit en haut de fourchette (20-40 M€) et pourrait compter à ses côtés quelques uns de ses LP’s, « extrêmement intéressés par le secteur ». Il faut dire que Doc Generici revendique 16 % de part d’un marché italien à fort potentiel, du fait d’un taux de pénétration des génériques encore faible (20 % contre 44 % en France ou 60 % en Allemagne) et occupe la 3e place du podium national derrière Mylan et Teva affichant, pour 2018, un chiffre d’affaires de l’ordre de 200 M€. Par ailleurs, la société, fabless, tire sa force de sa capacité à mettre rapidement les nouveaux génériques sur le marché et se targue de « résultats solides en termes de vente et d’Ebitda » - elle aurait enregistré plus de 10 % de croissance de ses ventes en 2018 et une marge opérationnelle de l’ordre de 39 %. Connue pour ses médicaments (remboursés pour la plupart) pour les maladies cardiovasculaires, gastro-intestinales, métaboliques, ophtalmologiques et neurologiques, Doc Generici pourrait, sous la houlette de ses nouveaux partenaires « développer de nouvelles lignes de produits ou de médicaments, comme des compléments alimentaires ou des orphan drugs », explique Benoit Chastaing. Pour rappel, MP3 finalise ainsi son 5ième investissement, déroulant sa feuille de route selon ses prévisions, avec quelque 100 M€ déjà investis.

Lire aussi :

Mérieux Equity Partners s'étoffe (17/01/2019)

Biobest fait le buzz (04/05/2018)

Mérieux Développement structure sa société de gestion (27/09/2018)

Voir aussi :

Les LBO des fonds français à l'étranger depuis le 1er octobre 2018

Les LBO des fonds français à l'étranger depuis le 1er octobre 2018

Les LBO des fonds français à l'étranger depuis le 1er octobre 2018 - © CFNEWS

Voir la fiche de : DOC GENERICI

Voir la fiche de : INTERMEDIATE CAPITAL GROUP (ICG)

Voir la fiche de : MERIEUX EQUITY PARTNERS

Voir la fiche de : CVC CAPITAL PARTNERS (CVC)

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération