L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

TECH
M&A

[TECH] Snips traverse finalement l'Atlantique

PAR  | 21 novembre 2019 | 722 mots - 28 conseil(s)
© Snips

© Snips

La start-up développant ses solutions de commande vocale pour objets connectés s'adosse au groupe californien Sonos, fabricant coté d'enceintes vocales pour 34 M€.

(Mis à jour le 22/11/2019) Assez tôt dans son existence, Snips avait déjà pris un petit accent américain. Il va désormais parler entièrement anglais. En 2015, la start-up développant ses solutions de commande vocale pour objets connectés, alors âgée de trois ans, avait attiré plusieurs VCs états-uniens, avec un modèle économique encore fluctuant (lire ci-dessous). Il est aujourd'hui racheté par l'un des géants de l'électronique, et notamment fabricant d'enceintes, le groupe californien coté Sonos. Une transaction de 37,5 M$ (environ 34 M€), bouclée au terme d'un an de processus. « Nous voulions privilégier, au sein du board, un acteur européen, notamment en vue de constituer un champion continental », explique Nicolas Siegler, dg adjoint de la Maif, qui a suivi cet investissement pour le compte de Maif Avenir, à son entrée au capital en 2017 (lire ci-dessous). Une recherche, un temps appuyée par une banque d'affaires, finalement abandonnée, faute de candidats potentiels. « Il a fallu se montrer pragmatique, livre Yann Lechelle, serial entrepreneur/vendeur et l'un des associés de la société. L'offre de Sonos était la seule opportunité au bon moment. » L'investisseur, qui avait participé à la série B de 12 M€ il y a deux ans, en compagnie de Korelya Capital et de Bpifrance, précise : « Sonos, qui est arrivé vers la fin, va pouvoir intégrer Snips comme véritable entité de R&D », poursuit-il, en faisant part d'une « sortie correcte ». 

Plusieurs « pivots » successifs 

Rand Hindi, Snips

Rand Hindi, Snips

Snips, créé notamment par Rand Hindi, l'un des trois fondateurs, a en effet changé plusieurs fois de modèles économiques. Elle se tourne d'abord vers le BtoC, en décidant en 2015 de créer ses propres solutions, toujours en exploitant l'intelligence artificielle, à savoir une application mobile, permettant de prédire quelle autre application et quel contenu précis le possesseur d'un smartphone va utiliser. Elle choisit ensuite de se concentrer sur les assistants à commande vocale à embarquer dans des objets connectés. Aujourd'hui, elle vent des licences pour la commercialisation d'assistants vocaux utilisant sa technologie.

« Un très bon match »

Yann Lechelle, Snips

Yann Lechelle, Snips

Un intérêt technologique pour l'acquéreur, dont les enceintes sont compatibles avec les produits de Google et Amazon. « Le match entre Snips et Sonos est très bon, puisque la co-dépendance avec ces géants  pouvait s'avérer dangereuse pour Sonos, car quand l'utilisateur s'exprime sur les enceintes, il s'adresse d'abord à eux, explique Yann Lechelle. Snips va pouvoir apporter une réponse, un nouveau choix pour le consommateur final », la start-up traitant les données sur l’objet lui-même et non pas dans le cloudElle revendique aujourd'hui une cinquantaine de clients, sans pour autant dévoiler ses revenus. Sonos, de son côté, a bouclé son exercice 2018 sur un chiffre d'affaires supérieur à 1 Md$

Différents chemins pour les équipes

Si les 80 salariés, dont les 50 ingénieurs seront intégrés au groupe, qui réalise sa première acquisition depuis son IPO l'an passé, l'équipe restera cependant entièrement basée en France. L'équipe dirigeante, elle, dont Yann Lechelle (ex Etheryl, ex SonetIN, ex Appsfire) et Rand Hindi, ne seront plus opérationnels et se réorienteront vers d'autres projets.

Lire aussi :

Snips embarque des VCs américains (26/06/2015)

Snips monte d'un ton (15/06/2017)

Voir aussi :

Les acquisitions de sociétés tech françaises par des américains en 2019

Les acquisitions de sociétés Tech françaises par des Américains en 2019

Les acquisitions de sociétés Tech françaises par des Américains en 2019 (Mise à jour le 21/11/19) - © CFNEWS

Voir la fiche de : SNIPS

Voir la fiche de : SONOS

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération
BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.