L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Clesse Industries se raccorde à un fonds tricolore

Après plus de sept ans sous le contrôle du fonds privé Andlinguer & Company, le fabricant auvergnat d’équipements pour le gaz de 30 M€ de chiffre d’affaires signe un LBO avec Innovafonds accompagné de Cepal. Le management se relue.

- 34 conseils
© Clesse

© Clesse

Clesse Industries re-passe sous pavillon français. Le fabricant d’équipements pour le gaz (butane, propane, gaz naturel, biogaz, mélanges air-gaz) qui trouve ses origines en 1850 et évolue à partir de son implantation de Cournon d’Auvergne et sous sa dénomination actuelle depuis 1993, passe en effet sous le contrôle d’Innovafonds, majoritaire, accompagné de Cepal Capital Développement, la société régionale de capital investissement de la Caisse d’Epargne Auvergne Limousin. Entré dans le giron du groupe hollandais Aalberts en 2006, lequel l’avait cédé au fonds privé Andlinguer & Company fin 2014, le petit groupe basé en Auvergne signe cette fois un « vrai LBO » puisque le management emmené par Ralph Willi profite de l’occasion pour se reluer. Innovafonds intervient via, notamment, Partenaire Croissance II, son fonds dédié aux opérations de capital développement et LBO de 50 M€ closé en septembre (lire ci-dessous) et dont c’est la deuxième opération avec un ticket dont le montant n’est pas révélé, situé « dans la moyenne » de ses investissements. Un financement complété d’une dette « avec un levier modéré » d’un montant supérieur à 10 M€ selon nos informations et fournie par CIC Lyonnaise de Banque, LCL et Caisse d’Épargne Auvergne Limousin.

70 % du chiffre d'affaires à l'international

Nicolas Balon, Capitalmind

Nicolas Balon, Capitalmind

Mandaté par Andlinguer & Company en février dernier, Capitalmind a ouvert un process concurrentiel en direction en avril avant de sécuriser le deal en juillet.  « Nous nous sommes orientés vers des fonds car l’équipe de management, associée en cours de LBO par Andlinger & Company, avait un projet de développement ambitieux alimenté par la commercialisation de nouveaux développements produits dans un marché en évolution, » explique Nicolas Balon, associé chez CapitalMind. Recruté en 2015, Ralph Willi avait pris la tête de Clesse Industries avec pour mission de créer une cohésion entre ses différentes entités. Alors que la société avait été placée en procédure de sauvegarde cette même année pour faire face à d’éventuels rappels de produits suite à des incidents survenus au Royaume-Uni (et pour lesquels elle a ensuite été mise hors de cause), le dirigeant en avait profité pour la renforcer sur les aspects de sécurité (procédures, fournisseurs…), contribuant ainsi à la résolution du problème, et misé sur l’innovation produits.Concepteur, fabricant et distributeur de détendeurs de gaz, valves, raccords, accessoires de sécurité installés sur les réseaux, des citernes, des réservoirs ou encore des canalisations, le groupe auvergnat s’adresse aux fournisseurs de gaz, distributeurs spécialisés, grossistes, industriels... en France et à l’international où il enregistre 70 % de ses revenus. Outre son implantation française, Clesse Industries coiffe une usine au Brésil pour couvrir l’Amérique du Sud ainsi que des implantations commerciales en Italie et au Royaume-Uni dotées, pour la première, d’un petit site de production et, pour la seconde, d’un centre de services.

Innovation et récurrence

Olivier Richard, Innovafonds

Olivier Richard, Innovafonds

« La société progresse de 5 % par an depuis 2015 sur un marché lui-même en croissance structurelle, avec un taux de récurrence élevé, la réglementation imposant des renouvellements réguliers des équipements, souligne Olivier Richard, directeur associé d’Innovafonds. En outre, Clesse Industries fait partir des leaders qui innovent avec beaucoup de considération pour les solutions respectueuses de l’environnement (rDME / gaz liquide à faible teneur en carbone, biogaz…). Et ce faisant, prend des parts de marché à ses concurrents. » Le groupe de 200 personnes qui affiche 30 M€ de chiffre d’affaires consolidé en 2021 table sur 31,5 M€ cette année et « doit être en position d’avoir doublé à moyen terme », selon l’investisseur qui compte par ailleurs procéder à des acquisitions, en France ou à l'international.

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Les LBO bis dans l'industrie en Auvergne Rhône-Alpes depuis début 2022 © CFNEWS.net

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération CLESSE INDUSTRIES

LBO / LBO Bis - 34 conseils

[Véhicule]

[Véhicule]