L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Eureka Education étudie un LBO Bis Accès libre

Positionné sur trois verticales, esthétisme/coiffure, négociation/vente BtoB et immobilier, le groupe d'enseignement privé générant plus de 55 M€ de revenus quitte Abénex après deux ans et demi pour rejoindre Naxicap Partners qui le valorise environ 250 M€.
Par  | 629 mots - 63 conseils
Eureka Education

© Eureka Education

Le secteur des écoles, défensif en dépit de la crise sanitaire, attire toujours les fonds d'investissement. Le changement d'actionnariat d'Eureka Education en est, à nouveau, la preuve. Fondé en 2014 sous la bannière Silvya Terrade, un établissement lyonnais d'esthétique et de coiffure, le groupe d'enseignement privé a été repris, deux ans plus tard, par Apax Partners Development en injectant 10 M€ de new money (lire ci-dessous). En 2016, Abénex devient actionnaire majoritaire pour une valorisation comprise entre 80 et 90 M€ dans le but de diversifier les formations sur de nouvelles verticales. «  Au moment de notre entrée, la volonté était de consolider la plateforme de buy and build sur l’esthétique et la coiffure mais également de s’ouvrir à de nouveaux métiers. Cela a été fait avec l’intégration d’Euridis Business School dans la négociation et la vente BtoB et de SupTertiaire dans l’immobilier. Nous étions en avance sur notre plan de croissance organique et d’acquisitions », indique Antoine Houël, associé d'Abénex. 

Un multiple entre 13 et 15

Antoine Houël, Abénex

Antoine Houël, Abénex

Il y a près d'un an, Naxicap Partner- accompagné par Thomas Hamelin, passé de Clearwater à Edmond de Rothschild CF entre temps (lire ci-dessous), et Lazard - approche l'investisseur et le management d'Eureka Education. Ces discussions menées de gré à gré ont abouti, à l'issue du confinement, à la prise de participation majoritaire de Naxicap Partners, valorisant le groupe environ 250 M€, représentant un multiple d'Ebitda entre 13 et 15 selon nos informations. Abénex profite de ce deuxième LBO pour céder l'intégralité de ses titres. Groupe Finoli, la holding de deux des co-fondateurs, Pierre Juhen et Grégory Declercq, l'ancien président, figurent parmi les cédants. Cependant, il réinvestit une partie de son produit de cession. L'équipe de management emmenée par le nouveau président Bernard de Sagazan possède le solde des titres. Comme lors du premier LBO, la solution dette unitranche a été privilégiée par l'ensemble des parties. Trois acteurs ont été sondés. Finalement, Barings fournit ce financement pour un levier d'environ 5,5 fois l'Ebitda selon nos informations. Une ligne capex d'un montant significatif complète le montage afin de financer les futures acquisitions. 

Plus de vingt acquisitions en moins de trois ans

Laurent Sallé, Naxicap Partners

Laurent Sallé, Naxicap Partners

Sous l'ère Abénex, Eureka Education a bouclé près de vingt opérations de croissance externe. Les dernières - trois écoles Maestris Beauté, l'école internationale Catherine Sertin et les activités d’Euridis Toulouse, datent de septembre dernier pour un périmètre de près de 5 M€ de revenus et 1 M€ d’Ebitda (lire ci-dessous). Aujourd'hui, il s'appuie sur un réseau de plus de 60 écoles en France et en Suisse formant près de 10 000 élèves par an de Bac à Bac +5. Trois pôles de formation, Sylvia Terrade (plus de 50 % des revenus), Euridis Business School et SupTertiaire (lire ci-dessous) constituent son offre. Le groupe employant plus de 1 000 collaborateurs a bouclé l'exercice 2019 par un chiffre d'affaires de près de 50 M€ contre 35 M€ au moment de l'arrivée d'Abénex. L'activité étant très peu impactée par la crise sanitaire, les revenus de cette année pourraient atteindre près de 60 M€ pour une marge d'Ebitda compris entre 25 et 30 %. « Eureka Education a vocation à devenir, dans les prochaines années, le spécialiste de la formation des métiers en tension. Cela passera par la poursuite du développement de nouveaux verticaux avec des opérations de croissance externe qui devraient intervenir dans les prochains mois. A moyen terme, le groupe devrait à minima doubler de taille », explique Laurent Sallé, directeur de Naxicap Partners. 

Les principaux LBO dans les écoles en France depuis janvier 2019

Les principaux LBO dans les écoles en France depuis janvier 2019 (màj le 13/11/2020) © CFNEWS.net

Voir la fiche de : EUREKA EDUCATION (GROUPE SILVYA TERRADE)

Voir la fiche de : NAXICAP PARTNERS

Les intervenants de l'opération EUREKA EDUCATION (GROUPE SILVYA TERRADE)

Voir la fiche détaillée de l'opération