L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

[TECH] Squad fait équipe avec un fonds majoritaire Accès libre

Le conseil en cybersécurité dont le chiffre d'affaires est passé de 19 M€ à 53 M€ en quatre ans, avec le soutien d'Apax, est valorisé par Abénex autour de 150 M€ selon nos sources. Né il y a dix ans, il compte tripler de taille en cinq ans.
Par  | 669 mots - 53 conseils
Squad

© Squad

Eric Guillerm, Squad

Eric Guillerm, Squad

La cybersécurité confirme être devenue un terrain de jeu particulièrement disputé des investisseurs, y compris les fonds généralistes à l'image de Meeschaert Capital Partners misant sur Formind (lire ci-dessous). C'est ainsi que la société de conseil Squad, soutenue en minoritaire par Apax Partners Development depuis 2017 (lire ci-dessous), a séduit Abénex au terme d'une recherche d'un nouvel investisseur confiée à Cambon Partners. L'opération, bouclée le 15 décembre, fait une place majoritaire au nouvel entrant dans le capital, de l'ordre de 60 %, selon nos informations non confirmées par Abénex. Le solde revient principalement aux deux dirigeants et fondateurs, Eric Guillerm et Marc Brua, mais aussi à quinze cadres dont dix n'étaient pas associés. La dette senior est apportée par Crédit Agricole Alpes Provence et LCL, complétée par une dette mezzanine auprès de CIC Private Debt. Les dirigeants ont veillé à limiter l'effet de levier bien en deçà de 3 fois l'Ebitda afin de ne pas mettre leur société sous pression, confie Eric Guillerm. 

53 M€ de chiffre d'affaires

Isabelle Hermetet, Apax Partners Development

Isabelle Hermetet, Apax Partners Development

Le cédant était entré via EPF IV, véhicule, dont c'était la dernière ligne, de la société de gestion EPF Partners adossée à Apax et renommée depuis Apax Partners Development. Il ne communique pas sa performance mais indique que la société a largement dépassé son business plan en trois ans. De fait, le chiffre d'affaires est passé de 19 M€ en 2016 à 53 M€ en 2020, progressant plus vite que l'effectif (550 personnes) et s'accompagnant d'une amélioration sensible de la rentabilité. Le nouvel LBO valoriserait l'ESN parisienne autour de 150 M€, selon nos informations. « Au vu du dynamisme de la société, nous avons choisi de nous concentrer sur la croissance organique. Un tel rythme de progression demande beaucoup d'implication des dirigeants et nous n'avons pas voulu les disperser », raconte Isabelle Hermetet, associée chez Apax Partners Development.

Acquisitions envisagées à l'étranger comme en France

Olivier Moatti, Abénex

Olivier Moatti, Abénex

Implanté à Paris, Lyon, Toulouse, Aix-en-Provence et Sophia-Antipolis il y a trois ans, Squad a depuis ouvert des agences à Nantes et Rennes mais aussi à Adelaïde en Australie en 2018 pour accompagner l'un de ses grands clients. L'expansion internationale se poursuivra dans les prochaines semaines avec un bureau à Montréal, avant de se consacrer à des marchés plus proches. « Les besoins grandissants en cybersécurité sont les mêmes en France et dans les autres pays européens. Et partout les grandes entreprises sont confrontées à une importante pénurie de ressources en spécialistes », assure Olivier Moatti d'Abénex. L'investisseur a prévu dans le montage de l'opération une ligne de dette, non « comittée », dédiée aux futures acquisitions, afin notamment de faciliter son arrivée dans des pays voisins. Seront ciblés de petits et moyens acteurs de la cybersécurité en Allemagne et au Benelux, indique Eric Guillerm. En France, Squad s'intéressera à des entreprises, idéalement parisiennes, de 100 à 500 personnes, positionnées dans les infrastructures (réseaux et systèmes) à qui elle amènera son expertise en cybersécurité.

Objectif : tripler de taille en cinq ans

L'ESN née il y a dix ans, qui ne travaille que pour des grands comptes, ne se consacre pas uniquement à la cybersécurité. Son offre déborde en effet sur le DevOps, cette méthode concevant le développement informatique comme un ensemble impliquant les infrastructures et la sécurité informatiques. Novice en matière de croissance externe, elle a confié à des banques d'affaires le soin de lui amener des dossiers. « Notre objectif est de plus que tripler de taille en cinq ans afin de nous approcher des 170 M€ de chiffre d'affaires en 2025 », glisse Eric Guillerm. L'explosion du télétravail, l'accélération du recours au cloud et la multiplication des attaques font de la cybersécurité plus que jamais un marché porteur.

10 plus grosses opérations dans la cybersécurité en France au second semestre 2020

10 plus grosses opérations dans la cybersécurité en France au second semestre 2020 - © CFNEWS.net

Voir la fiche de : SQUAD

Voir la fiche de : ABÉNEX

Les intervenants de l'opération SQUAD

[Véhicule]

BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.