L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Article 13 septembre 2018

649 mots - 46 conseil(s)

Sogetrel intègre son LBO 4

Sogetrel

L'intégrateur de réseaux et de systèmes de communications quitte Quilvest Private Equity pour une valorisation d'environ 170 M€ et rejoint Latour Capital en lead, aux cotés de Bpifrance, Paluel-Marmont Capital et BNP Paribas Développement. 

Sogetrel continue de faire confiance à des partenaires financiers dans sa conquête des parts de marché en France. L'intégrateur de réseaux et de systèmes de communications est cédé par Quilvest Private Equity qui avait alors pris la majorité des titres en 2015 pour une valorisation comprise entre 50 et 75 M€ (lire ci-dessous). Les équipes de DC Advisory mandatées au printemps ont axé le processus de cession autour de fonds d'investissement de la place, le management souhaitant continuer l'aventure avec des acteurs du private equity. De nombreuses marques d'intérêt ont été reçues. Finalement, Latour Capital a remporté les enchères pour une valorisation d'environ 170 M€ selon nos informations. Détenant 39 % du capital, ce dernier a fait appel à plusieurs co-investisseurs. 

Un réinvestissement du management

D'abord, Bpifrance, au capital depuis le LBO de 2015, profite de cette opération pour réinvestir et augmenter sa participation à 12 %. Ensuite, Paluel-Marmont Capital, qui signe ici son deuxième deal après Overact (lire ci-dessous) depuis le changement d'équipe, ainsi que BNP Paribas Développement investissent à peu près le même montant pour une détention cumulée de 19 % du capital. L'équipe de management emmenée par le président Xavier Vignon (photo ci-contre) détiendra le solde des titres - soit 30 % - à la suite d'un réinvestissement. Ce LBO quaternaire est financé par une dette senior. « Dans un contexte de marché en forte croissance, Sogetrel avait dépassé en deux ans les objectifs initiaux fixés dans le business plan à cinq ans », précise Thomas Vatier (photo ci-dessous), associé chez Quilvest Private Equity. 

Un doublement des revenus sur 3 ans

Fondé en 1985, Sogetrel intervient, notamment sur le déploiement de réseaux Très Haut Débit d'où il tire la majorité de ses revenus, la sûreté électronique et les solutions digitales via les objets connectés. Sous l'actionnariat de Quilvest Private Equity, l'ETI implantée à Issy-les-Moulineaux a profité de la consolidation du marché par le biais de deux acquisitions en France, Eryma, la filiale de sûreté électronique du groupe SFPI (lire ci-dessous) et Sturno Telecom (lire ci-dessous). « La croissance du groupe a été très largement tirée par la performance organique, soutenue par la demande de plus en plus importante des opérateurs télécoms et des collectivités publiques en matière de réseaux et de systèmes de communication », indique Thomas Vatier. Employant 4 000 collaborateurs en France, Belgique et Suisse dans 80 implantations, l'intégrateur de réseaux a généré, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 380 M€ en progression de 19 % pour un Ebitda de 23 M€. Cette année, l'objectif prévu est d'atteindre près de 500 M€ de revenus, représentant plus du double du montant de 2015 lors de l'entrée de Quilvest Private Equity. Les nouveaux actionnaires prévoient de réaliser des opérations de croissance externe, notamment pour diversifier l'offre de services.

Lire aussi :

Overact étoffe sa troupe (06/09/2018)

Sogetrel déleste SFPI de son activité de sûreté électronique (13/06/2017)

Sturno se sépare de sa filiale télécom (29/12/2016)

Sogetrel se branche sur un LBO ter (18/12/2015)

voir aussi :

Les LBO IV en France depuis le 1er janvier 2017

Les LBO IV en France depuis le 1er janvier 2017

Voir la fiche de : SOGETREL

Voir la fiche de : LATOUR CAPITAL

Voir la fiche de : BPIFRANCE INVESTISSEMENT

Voir la fiche de : PALUEL MARMONT CAPITAL

Voir la fiche de : BNP PARIBAS DEVELOPPEMENT

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération
Haut de page