L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Colisée dans le giron d’un fonds infra Accès libre

Le quatrième opérateur français d’Ehpad, générant plus d'1 Md€ de revenus, devrait quitter IK après trois ans suite à l'offre le valorisant bien plus que les 650 M€ payés en 2017. Le prix représente 5 à 10 % d’EQT Infrastructure V .
Par  | 539 mots - 82 conseils
Groupe Colisée

© Groupe Colisée 

Les fonds d’infrastructure lorgnent le social dernièrement. EQT Infrastructure vient d’entrer en négociations exclusives pour l’acquisition d’une participation majoritaire au sein de Colisée, le quatrième opérateur français d’Ehpad après Korian, Orpea et DomusVi, jusqu’alors soutenu par les acteurs du private equity. Le gestionnaire suédois, pour le compte de son véhicule de cinquième génération lancé en juin dernier, l’un des plus importants au monde (et le plus conséquent en Europe) avec 12,5 Md€ levés, organise ce LBO ter auprès d’IK Investment Partners, conseillé par les équipes de Lazard, qui détenait la cible depuis 2017 après l’avoir valorisé quelque 650 M€ auprès d’Eurazeo PME et de la famille fondatrice (lire ci-dessous). La valorisation de Colisée n’est pas dévoilée aujourd’hui, mais est supérieure à 2 Md€ selon nos informations, en ligne avec les multiples du secteur, compris entre 14 et 15 fois l'Ebitda.

Un objectif largement dépassé pour IK
Christine Jeandel

Christine Jeandel, Présidente du Groupe Colisée

Fort de ses 275 établissements en France, mais également en Espagne, en Belgique, en Italie et en Chine, Colisée, présidé par Christine Jeandel, l’une des rares femmes du secteur à ce poste avec Christel Roussel (Sedna) et Laïla Soumali (Omeris), accueille 25 000 résidents. L’opérateur d’Ehpad, fondé en 1976, réalise aujourd’hui plus d’1 Md€ de chiffre d’affaires, contre 390 M€ en 2017. L’objectif d’IK Investment Partners, qui souhaitait que sa participation double de taille en cinq ans, est donc largement atteint, puisque Colisée a quasiment triplé de taille en seulement trois ans. Sur cette période, l’opérateur a réalisé pas moins de quatre build-up, dont l’acquisition d’Armonea début 2019, qui lui a apporté la bagatelle de 500 M€ de revenus supplémentaires (lire ci-dessous). EQT précise qu’il soutiendra notamment Colisée dans ses opportunités de croissance au sein de nouveaux marchés.

Les fonds infra se bousculent

Les fonds d’infrastructure n’en finissent plus de battre leurs propres records, et la pandémie qui a mis à mal bien des secteurs à travers le monde n’a qu’affirmé leur résilience. Si, en Europe, EQT et Ardian se démarquaient l’année dernière avec des fonds levés de respectivement 9 et 6,1 Md€, la course à la taille se poursuit en 2020 avec d’une part, l’arrivée de la cinquième génération du gestionnaire suédois (12,5 Md€) et, d’autre part, la levée du plus grand fonds infra jamais réalisée en France, due à Antin IP (6,5 Md€) - qui s’est également positionné dans les infrastructures sociales avec Babilou, 1,5 Md€ (lire ci-dessous). Outre-Atlantique, le canadien Brookfield a lui aussi pulvérisé les records, en récoltant 20 Md$ pour son véhicule de quatrième génération, du jamais vu jusqu’à présent.

Lire aussi sur CFNEWS IMMO :

Babilou cajolé par un fonds infra (07/08/2020)

Fonds d'infrastructure : ce que révèlent ces 15 Md€ levés par deux gestionnaires européens (21/03/2019)

Les LBO menés par des fonds infra dans les infrastructures sociales depuis 2019

Les LBO menés par des fonds infra dans les infrastructures sociales depuis 2019 © CFNEWS.net

Téléchargez le tableau PDF :

PDF test (244,9 kB)

Voir la fiche de : GROUPE COLISEE

Voir la fiche de : EQT

Voir la fiche de : IK INVESTMENT PARTNERS

Les intervenants de l'opération GROUPE COLISEE

Voir la fiche détaillée de l'opération