L'actualité du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture France - Corporate Finance et Private Equity

Article

La Comtoise prépare son LBO ter

PAR  | 30 octobre 2018 | 701 mots - 42 conseil(s)
Fromages La Comtoise
La Comtoise

Après trois ans, le fournisseur franc-comtois de solutions fromagères pour l'industrie agroalimentaire de 33 M€ de chiffre d'affaires, va quitter Céréa et Unigrains pour rejoindre Gimv, qui l'accompagnera dans le développement de nouveaux produits et l'accélération de son internationalisation.

Michel Vanhove

Michel Vanhove, La Comtoise

Après déjà deux LBO, La Comtoise en redemande encore. À la tête de participations respectives à son capital de 60 % et 15 % depuis septembre 2015, Céréa Capital et Unigrains viennent ainsi d'entrer en négociations exclusives avec Gimv en vue de lui céder ce fournisseur franc-comtois de solutions fromagères sur-mesure pour les industriels de l'agroalimentaire. Et ce, à l'issue d'un processus de vente piloté par les équipes de Mazars CF resserré autour de quelques candidats - des fonds uniquement - qui avaient commencé à travailler le sujet en amont. « La Comtoise répond aux attentes des industriels avec des solutions fromagères apportant du goût aux produits dans lesquels elles sont intégrées, souligne Guillaume Bardyprincipal chez Gimv qui bénéficie d’une expertise food historique avec plusieurs sociétés en portefeuille dans ce domaine. La société est, en outre, en capacité de répondre aux demandes des consommateurs finaux en proposant des solutions fromagères clean label, c’est-à-dire sans additif. Nous pensons, enfin, que La Comtoise a un fort potentiel de croissance à l’export, en s’appuyant notamment sur la très bonne image du fromage français à l'international. »

Programme d'investissement de 8 M€ engagé en 2017

Antoine Peyronnet

Antoine Peyronnet, Céréa Capital

Discret sur le montant de cette transaction dont le financement sera arrangé par le Crédit du Nord, Gimv s'octroiera une participation majoritaire au capital de La Comtoise, proche, selon nos sources, de 75 %. De leur côté, le dirigeant-fondateur, Michel Vanhove, et les managers qui disposaient jusqu'ici de 20 % et 5 % du capital, réinvestiront, tandis que Céréa Capital II et Unigrains signeront leur sortie. Pour la PME de 37 salariés dont la valorisation dépasserait les 75 M€ (EV), ce LBO ter intervient à un moment clé de son développement. « La Comtoise qui a crû de 8 % à 10 % par an en volume ces dernières années, a engagé en fin d'année 2017 un important programme d'investissement de 8 M€ en vue de doubler ses capacités de production pour les porter à 24 000 tonnes par an », explique Antoine Peyronnet, directeur associé de Céréa Partenaire ». Passée de 26 M€ à 33 M€ de chiffre d'affaires avec le soutien de Céréa Capital II et Unigrains, La Comtoise s'apprête donc à s'engager dans un nouveau LBO de croissance.

Tripler les ventes à l'international

Guillaume Bardy

Guillaume Bardy, Gimv

« La Comtoise a prévu de poursuivre le développement de nouvelles solutions, notamment des sauces fromagères pour adresser le segment de la RHF que nous connaissons bien compte tenu de notre investissement dans La Croissanterie, par ailleurs client de La Comtoise, explique Guillaume Bardy. La société compte, en outre, accélérer son internationalisation dans des pays frontaliers ayant une tradition forte de snacking et de finger foods comme la Belgique, l'Allemagne ou les Pays-Bas. » La Comtoise qui réalise aujourd'hui moins de 5 % de son activité hors de France, pourra également s'intéresser à l'Europe du Sud de façon plus opportuniste. Fondée en 1994 à Louhans par Michel Vanhove, la société dont les solutions fromagères sur-mesure sont intégrées dans des produits comme le cordon-bleu, le croque-monsieur ou le hamburger, espère ainsi tripler ses ventes à l'international d'ici cinq ans, sachant qu'à cet horizon elle compte dépasser les 50 M€ de revenus en consolidé.

Lire aussi :

La Comtoise fond pour un nouveau LBO (03/09/2015)

Voir aussi :

Les principaux LBO Ter dans l’agroalimentaire en France depuis janvier 2017

Les principaux LBO Ter dans l’agroalimentaire en France depuis janvier 2017 - © Source CFNEWS

Les principaux LBO Ter dans l’agroalimentaire en France depuis janvier 2017 - © Source CFNEWS

Voir la fiche de : LA COMTOISE

Voir la fiche de : GIMV

Voir la fiche de : CEREA CAPITAL

Voir la fiche de : UNIGRAINS

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération