L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Article
LBO

CLS surveille son premier LBO

PAR  | 07 novembre 2019 | 759 mots - 68 conseil(s)
Système DORIS, qui permet de déterminer finement les trajectoires de satellites et la position des stations terrestres.

Système DORIS, qui permet de déterminer finement les trajectoires de satellites et la position des stations terrestres. © CLS 

L'opérateur de systèmes satellitaires de 127 M€ de revenus va voir Ardian Expansion et Ifremer sortir de son capital car il est valorisé par la holding belge non cotée d'Albert Frère, CNP, autour de 400 M€, soit 15 fois l'Ebitda. Ancien majoritaire, le CNES conservera une minorité de blocage à 34 %.

Collecte Localisation Satellites (CLS) s'envole avec un investisseur hors des frontières de l'Hexagone. L'opérateur toulousain de systèmes satellitaires acte son changement d'actionnaire majoritaire à l'issue de l'entrée en négociations exclusives de Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP), la holding non cotée contrôlée par Albert Frère et sa famille avec les actionnaires existants. L'investisseur belge a, donc, remporté le processus mené par les équipes d'Edmond de Rothschild Corporate Finance en valorisant l'actif autour de 400 M€ selon nos informations représentant un multiple d'Ebitda de près de 15. Les enchères ont été centrées vers les investisseurs financiers qui ont été, notamment, attirés par la politique ESG du groupe. Au second tour, seul des fonds français (Charterhouse) et des holdings belges (Cobepa et CNP) restaient en lice.

Un multiple d'Ebitda de près de 15

Christophe Vassal, Groupe CLS

Christophe Vassal, Groupe CLS

Le futur montage prévoit une diminution de la participation de la maison mère de CLS, le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) de 54 % à 34 %, une cession de la participation de 32 % d'Ardian, actionnaire depuis 2013 contre un investissement de 30 M€ (lire ci-dessous). De plus, l'Ifremer (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) ne sera plus actionnaire après la vente de ses titres (14 % du capital). Le financement de ce premier LBO prendrait, selon nos informations, la forme d'un Term Loan B auprès de banques françaises et européennes pour un levier de 4,5 fois l'Ebitda. Une ligne d'acquisition serait, également, mise en place. Le closing de la transaction est espérée au moins de janvier 2020 notamment après l'accord des conseils d'administration du CNES et de l'Ifremer et l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires. Fondé en 1986 par le CNES, CLS propose des solutions d'observation et de surveillance de la Terre dans six secteurs d’activités : la gestion durable des pêches, la surveillance environnementale, la sécurité maritime, la gestion de flottes, les énergies & les mines et l’espace & les systèmes sols. 

Une levée de fonds pour sa filiale Kinéis

Ses 720 salariés sont répartis entre son siège social à Toulouse et 25 autres sites dans le monde. L'an dernier, la société toulousaine présidée par Christophe Vassal a généré un chiffre d'affaires de 127,5 M€ en progression de 4,5 % pour un Ebitda d'environ 27 M€ selon nos informations. Depuis l'arrivée d'Ardian Expansion en 2013, le lauréat 2016 des Grands Prix CFNEWS de la croissance externe (lire ci-dessous) s'est, beaucoup, développé à l'international en utilisant la croissance externe. L'italien TRE, les américains Horizon Marine Inc, Woods Hole Group et le britannique Fulcrum Maritime Systems ont été intégrés (voir la liste complète des deals ci-dessous). Le développement à moyen et long terme de CLS s'appuiera, notamment, sur sa nouvelle filiale Kinéis. Cette dernière construira la première constellation de nanosatellites pour l'Internet des objets. La constellation comprendra 25 astronefs qui seront placés en orbite polaire à 650 kilomètres de la Terre en 2022. Le coût de ce programme s'élève à 100 M€. A cet effet, Kinéis vise une levée de fonds de 100 M€, dont la moitié sera apportée par CLS et le CNES (notamment via son produit de cession). 

Lire aussi :

CLS se déploie dans le côtier (20/02/2017)

CLS élargit ses marchés (10/11/2015)

CLS collecte aux Etats-Unis (08/04/2015)

CLS localise des fonds (07/11/2013)

Grands Prix CFNEWS de la croissance externe - Les sept lauréats 2016

Voir aussi :

Les LBO primaires valorisés plus de 250 M€ depuis janvier 2018

Les LBO primaires valorisés plus de 250 M€ depuis janvier 2018

Les LBO primaires valorisés plus de 250 M€ depuis janvier 2018 - © CNFEWS

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération