L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Article
MBO

Verpack emballe un investisseur

PAR  | 12 mai 2020 | 731 mots - 44 conseil(s)
Verpack UNE

© Verpack

Le groupe familial d’emballages de luxe de plus de 42 M€ de revenus organise sa transition managériale et actionnariale avec le concours minoritaire de Crédit Mutuel Equity sur une valorisation de quelque 8 fois l’Ebitda.

Verpack réorganise son capital et sa gouvernance. Jean-Claude Viers, son fondateur âgé de 80 ans, prend du recul aujourd’hui pour laisser plus de champ à son fils, Stéphane, déjà président du directoire. Ce dernier s’empare donc de la majorité du capital et des droits de vote de la holding familiale où figurent son père et sa sœur. Crédit Mutuel Equity devient actionnaire de référence à ses côtés tandis qu’une poignée de managers entre au capital. Ensemble, ils détiennent 25 % du capital du groupe d’emballages de luxe qui a dégagé plus de 10 % d’Ebitda sur un chiffre d’affaires de plus 42 M€ en 2019. Une dette senior, avec un effet de levier inférieur à 3 fois l’Ebitda selon nos informations, a été apportée en majorité par les banques historiques du groupe, notamment BNP Paribas et Caisse d’Épargne Ile-de-France, co-arrangeurs, ainsi que Crédit du Nord et Société Générale. Une ligne de financement en prévision d’opérations de croissance externe a été prévue. Selon nos sources, Verpack serait valorisé quelque 8 fois l’Ebitda.

Closing de veille de confinement

Adrien Tourres Simon Morin Pax Corporate Finance

Adrien Tourres, Simon Morin, Pax Corporate Finance

Mandaté en juillet dernier pour solliciter des fonds minoritaires, l’équipe Pax Corporate Finance a organisé un process en deux tours. L’opération a été closée la veille du déconfinement et « les flux ont été exécutés dans les jours qui ont suivi » précisent  Adrien Tourres et Simon Morrin, managing partner et partner de la boutique de M&A. Crédit Mutuel Equity a finalement été préféré à deux autres candidats toujours en lice, « notamment pour sa capacité à s’investir sur le long terme et à soutenir de possibles opérations de croissance externe », soulignent les banquiers d’affaires qui ont aussi levé la dette LBO, négocié le financement de la participation des managers et la ligne dédiée aux acquisitions. Doté de quatre sites industriels en France et d'un site en Tunisie, Verpack sert les grands noms de l’industrie des cosmétiques, de la parfumerie, de la maroquinerie, des spiritueux et des produits de luxe. Construit par acquisitions successives, le groupe,vient d’écarter un dossier de croissance externe sur lequel il planchait, mais reste à l’affût d’opportunités.

Stratégie de croissance externe

Jean‐Marie Giannettini Jean-Baptiste Champeau Crédit Mutuel Equity

Jean‐Marie Giannettini, Jean-Baptiste Champeau, Crédit Mutuel Equity

« Nous avons longuement échangé avec les dirigeants sur les projets de développement de Verpack, confient Jean-Marie Giannettini et Jean-Baptiste Champeau, directeurs de participations chez Crédit Mutuel Equity. La dernière acquisition du groupe, Korus Packaging, date de 2013. Depuis, Verpack a revu son process industriel et son organisation, commerciale notamment, et a renoué avec la croissance. Aujourd’hui, il cible des sociétés en France -mais pourquoi pas en Europe, voire aux États-Unis - qui lui permettraient d’adresser de nouvelles typologies de clients dans son créneau de l’emballage de luxe. » Avec l’intention de capitaliser sur le « made in France » et sur son expertise dans le cartonnage. Créé en 1993, Verpack avait acheté Cartonnages Guillaume en 2000 puis CLP Packaging en 2006 avec le soutien de Bpifrance (alors Avenir Entreprises) et de l'Institut de Développement de POitou Charentes (IDPC). Le groupe avait ensuite envisagé, quelques années plus tard, de se rapprocher du groupe Diam (lire ci-dessous) mais les négociations avaient capoté suite à des divergences stratégiques. A ce jour, le groupe de 450 personnes résiste… « Il a même dû faire face à un afflux de commandes en début de crise » assurent les financiers et aurait même « fait le plein de commandes de Noël » selon les banquiers d’affaires.

Lire aussi :

Le management de Diam s'émancipe (28/06/2018)

Les opérations de sociétés françaises dans le domaine de l'emballage en 2020

Les opérations de sociétés françaises dans le domaine de l'emballage en 2020 © CFNEWS.net

Voir la fiche de : GROUPE VERPACK

Voir la fiche de : CREDIT MUTUEL EQUITY (EX CM-CIC INVESTISSEMENT)