L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

EXCLUSIF | LBO : 123 deals au premier semestre Accès libre

Par  | 552 mots

Le marché français du buyout progresse, selon les deals recencés par CFNEWS, de 6 % en volume. Il signe plus d'une vingtaine d’opérations supérieures à 200 M€.

De nouveau en petite hausse, le marché français du buyout poursuit sa lente progression amorcée il y a trois ans, après le trou d’air de l’hiver 2012-2013. Selon les statistiques CFNEWS, 123 LBO portant sur des cibles françaises ont été signés au premier semestre 2016, soit une progression de 6 % par rapport à la même période l’année dernière - un taux minimum qui augmentera avec la mise à jour des derniers signing intervenus jusqu’au 30 juin dernier. Le niveau d’activité est en fait revenu à celui du premier semestre 2011, où le buyout tricolore s’était bien défendu avec 127 deals conclus (voir graphique). A l’époque, les conditions de marché n’étaient d’ailleurs pas très différentes : les GPs se concentraient sur les très beaux actifs, qu’ils valorisaient déjà dans le haut de la fourchette, grâce notamment à l’émergence de la dette privée, qui s’est depuis largement confirmée.

Foncia, Etypham et Prosol en tête

Les opérations secondaires continuent également d’animer les segments du mid et large cap (voir tableaux ci-dessous des dix plus importants LBO). Les six premiers mois de l’année ont été marqués par une quinzaine d’opérations supérieures à 200 M€, dont huit LBO de nouvelle génération. Avec une valorisation de 1,8 Md€, Foncia, cédé par Bridgepoint et Eurazeo au suisse Partners Group (lire ci-dessous), entre en lice pour la plus grosse opération de l’année. Sur le podium du premier semestre, le spécialiste des services immobiliers devance le laboratoire Ethypharm, passée des mains d’Astorg à celles de PAI Patners pour 725 M€, et le distributeur de produits alimentaires Prosol-Grand Frais, cible d’un MBO bis de 700 M€ mené par Sagard et suivi par Abenex, Siparex et Five Arrows (lire ci-dessous).

Croissance externe soutenue

Côté build-up, le regain d’activité se confirme également. Avec pour l’heure 87 opérations recensées, les participations des GPs se montrent aussi actives en croissance externe qu’aux deux précédents semestres (plus de 90 opérations enregistrées), alors que le nombre était tombé aux alentours d’une cinquantaine d’opérations en 2013 et 2014. Parmi les add-ons d’envergure, qui sont souvent menés à l’international, figurent notamment celui de Poult, le fabricant de biscuits soutenu par Qualium, qui est devenu le leader européen des MDD en se rapprochant du néerlandais Banketgroep, et celui d’Exclusive Group, le distributeur de logiciels contrôlé par Cobepa, qui a passé la barre du milliard d’euros de revenus en rachetant le singapourien Transition Systems Asia (lire ci-dessous).

A télécharger :

Graphique : évolution du LBO français en volume

Les 10 plus gros LBO français au 1er semestre 2016
Les LBO français de plus de 250 M€ au premier semestre 2016

A lire aussi :

Nouveau propriétaire en vue pour Foncia (09/06/2016)

Ethypharm change de mains (10/05/2016)

Grand Frais alimente son capital (25/03/2016)

Poult devient leader européen du biscuit en MDD (24/06/2016)

Exclusive Group distribue en Asie-Pacifique (12/01/2016)