L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

EXCLUSIF | League tables DD financière 2019 : KPMG, PwC, EY, Deloitte, Eight...

PAR  | 872 mots
League Table UNE

En dépit d'un léger recul au second semestre par rapport à 2018. On note que sur l'ensemble de l'année, l'activité des conseils en DD financière a progressé de plus de 2 %. Si le poids des Big 4 est en baisse par rapport à l'année précédente, le nombre de cabinets à dépasser les 50 mandats continue de progresser.

Tendance générale

Contrairement aux banquiers d'affaires, pour lesquels la hausse de l'activité s'était produite en grande partie au second semestre, on remarque sur le graphique ci-dessous une répartition homogène des mandats entre les deux parties de l'année.

Évolution du volume des mandats des conseils en DD financière

Évolution du volume des mandats des conseils en DD financière © CFNEWS.net

On observe sur le tableau ci-dessous que le partage des opérations conseillées par fourchette de valorisation est similaire entre 2018 et 2019, malgré une légère baisse de la proportion des deals inférieurs à 20 M€ et des méga-deals (>1000 M€).

Tableau 1 : deals par fourchette de valorisation (en % du nombre de deals conseillés)

2018

2019

0-20

43,15%

42,36%

20-50

18,42%

20,55%

50-150

18,42%

17,51%

150-250

5,02%

4,90%

250-500

6,24%

5,64%

500-1000

3,73%

4,45%

>1000

5,02%

4,60%

Le marché

On note sur le tableau ci-dessous que la croissance du volume de mandats exercés est soutenue en grande partie par le Capital Développement et les LBO. A l'inverse, on constate un léger reflux du M&A et une baisse sensible du capital innovation.

Type d'opération

2018

% 2018

2019

% 2019

% de variation

Bourse

32

1,57%

40

1,93%

25,00%

Capital Développement

184

9,05%

195

9,40%

5,98%

Capital Innovation

226

11,12%

196

9,45%

-13,27%

Création de Fonds (LPs)

0,00%

1

0,05%

N/A

Financement

6

0,30%

9

0,43%

50,00%

Immobilier

76

3,74%

76

3,66%

0,00%

Infrastructure

31

1,52%

29

1,40%

-6,45%

LBO

722

35,51%

796

38,36%

10,25%

M&A Corporate

750

36,89%

732

35,28%

-2,40%

Restructuration

6

0,30%

1

0,05%

-83,33%

Total

2033

2075

2,07%

Le Classement

Extrait du classement en volume d'après nos référentiels (le classement complet téléchargeable ci-dessous au format PDF).

Cabinet

2018

2019

KPMG

237

246

PWC

211

227

EY

232

223

DELOITTE

219

186

EIGHT ADVISORY

150

167

MAZARS

122

125

2C FINANCE

93

82

ADVANCE CAPITAL

62

73

ACA NEXIA

63

71

GRANT THORNTON

85

70

EXELMANS

42

63

ODERIS CONSULTING

38

55

ACCURACY

49

45

BDO

16

33

CROWE

32

28

ALVAREZ & MARSAL (A&M)

13

27

BM&A

25

21

D'ORNANO & ASSOCIES

19

21

Classement 2019 par type d'opérations

M&A

LBO

Cap Dev

Capital Innovation

EY

92

KPMG

102

KPMG

24

2C FINANCE

76

KPMG

90

PWC

83

EIGHT ADVISORY

21

EY

11

DELOITTE

87

EIGHT ADVISORY

79

EY

17

D'ORNANO & ASSOCIES

10

PWC

86

EY

77

DELOITTE

17

DELOITTE

8

MAZARS

73

DELOITTE

58

ADVANCE CAPITAL

16

MAZARS

8

EIGHT ADVISORY

58

ADVANCE CAPITAL

42

PWC

13

BDO

8

EXELMANS

22

ODERIS CONSULTING

42

MAZARS

11

EXPEN

7

ACA NEXIA

20

GRANT THORNTON

39

ACA NEXIA

9

ACA NEXIA

6

GRANT THORNTON

19

ACA NEXIA

34

GRANT THORNTON

7

CROWE

6

BDO

19

EXELMANS

32

EXELMANS

6

KPMG

5

Dans le détail, pour la première fois depuis que nous publions nos leagues tables, KPMG prend la tête avec 246 mandats. Ils sont également leaders sur les segments du LBO et du Capital développement. Parmi leurs principaux deals, on note la cession de la fibre optique d'Altice au Portugal, le LBO d'Indigo Group et l'acquisition de Parex.

PwC occupe la deuxième place avec 211 opérations conseillées. Ils sont également deuxième sur le LBO. On note dans leur track record l'OPA de Medidata, le LBO de B&B Hôtels et l'acquisition d'EFront.

EY complète le podium avec 223 deals suivis grâce notamment à leur excellente performance dans le M&A. Ils figurent également sur le podium pour le capital développement et le capital innovation. Ils ont entre autres travaillé sur l'OPA de LVMH sur Tiffany & Co, l'acquisition des actifs d'Anadarko par Total et le LBO de Primonial Group.

Fort de 186 transactions et de la troisième place sur le M&A, Deloitte prend la quatrième place grâce notamment à ses interventions sur le LBO de Webhelp, l'acquisition de La Poste et la levée de fonds de Doctolib.

Avec 167 mandats, Eight Advisory se rapproche de ses concurrents anglo-saxons. Il se mêle même à la lutte pour le podium dans les segments du LBO et du Capital Développement. Ils ont particpé aux LBO de Picard, Socotec et Inseec U.

Mazars tire également son épingle du jeu avec 125 opérations conseillées dont l'OPA d'Orbis, le LBO de Jacky Perrenot et l'acquisition de Securelink.

On note la bonne tenue de 2C Finance, avec 82 mandats et une position de leader incontesté du capital innovation, ainsi que de Advance Capital (73 mandats dont In Extenso, Moving, Pierre Martinet), ACA Nexia (71 mandats dont Alliance Hospitality, Eduservices et Unipex) et Grant Thornton (70 mandats dont Filorga, Eres et Celeste).

Télécharger le classement 2019 complet (PDF)

Télécharger le classement 2019 S2 complet

Rappel méthodologique

Les opérations recensées dans ce classement général des due diligence financière comportent au moins un conseil acquéreur, cédant ou société/managers.

Tous les types d'opérations sont pris en compte (M&A, LBO, Bourse, Capital développement, Capital risque, Restructuration, Création de fonds). Nous comptabilisons uniquement les deals avec au moins un pied en France (acquéreur, vendeur, investisseur ou cible).

Comme toujours, il s'agit d'une league-table sur le nombre d'opérations conseillées effectivement annoncées et référencées dans nos colonnes et non sur les valorisations - vous trouverez ces dernières ou des fourchettes de valorisation ou de chiffre d'affaires dans notre référentiel des opérations (sur abonnement). Le classement inclut les opérations annoncées formellement par les parties mais qui ne sont parfois pas encore closées.

A noter qu'un deal qui nous serait déclaré comme "confidentiel" ne sera pas comptabilisé puisque non visible dans les deal-lists de chaque conseil, intégralement consultables dans notre référentiel.