L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

Autoform conduit son deuxième LBO

Le fournisseur suisse de logiciels pour l'industrie automobile quitte le portefeuille d'Astorg après plus de cinq ans de détention pour rejoindre Carlyle qui le valorise légèrement plus de 1,7 Md€ représentant un multiple d'Ebitda de 27 fois.

- 27 conseils
© AutoForm

© AutoForm

Autoform devrait embarquer, dans les prochains mois, avec son deuxième investisseur financier. En 2016, Astorg structurait le premier LBO en prenant la majorité des titres notamment auprès du fondateur Waldemar Kubli pour une valorisation de près de 650 M€. Quelques mois après un dividend recap, l'investisseur gérant environ 13 Md€ confia un co-mandat à Jefferies et Evercore déclenchant, ainsi, des enchères disputées entre fonds et industriels. Le deuxième tour comprenait, notamment, KKR, Carlyle, Francisco Partners ainsi qu'un industriel coté Hexagon. Plusieurs fonds ont tenté de préempter le dossier. Dans la dernière ligne droite, Carlyle l'a emporté en formulant une offre ferme valorisant l'actif légèrement plus d'1,7 Md€ représentant un multiple d'Ebitda de 27 fois selon nos informations. Accompagné pour l'occasion par Rothschild & Co, l'investisseur coté au Nasdaq détiendra la quasi-totalité des titres. Le solde sera réparti entre Waldemar Kubli, Olivier Leteurtre, le directeur général depuis 2020 et quelques cadres clés. Crédit Suisse, Jefferies et RBC sont à la manœuvre pour le financement comprenant un TLB cov-lite et une RCF. Des PIK notes structurées par Goldman Sachs et Arcmont Asset Management viendront compléter le montage. Le levier global de l'opération tourne autour de 6,5 fois l'Ebitda. 

Une présence dans 50 pays 

Olivier Leteurtre, AutoForm

Olivier Leteurtre, AutoForm

Fondé en 1995 à la suite d'un spin-off de l'École polytechnique fédérale de Zurich, Autoform se spécialise dans la fourniture de logiciels d’étude de formabilité produit, de calcul de coût d’outillage et de matériau, de conception d’outils et d’optimisation du process virtuel mais également d’optimisation des process d’assemblage de la caisse en blanc. Ses solutions permettent aux constructeurs automobiles du monde entier de réduire les émissions de CO2 et les économies de carburant, d'alléger les véhicules, d'optimiser la consommation matière pour la caisse en blanc et augmenter les règles de sécurité. Le groupe basé à Freienbach en Suisse emploie 400 personnes dont 140 dédiés à la R&D répartis dans 50 pays en EMEA, Asie et Amérique. Cette année, son chiffre d'affaires devrait atteindre près de 150 M€ pour un Ebitda légèrement supérieur à 60 M€. L'arrivée prochaine de Carlyle donnera à Autoform les moyens d'accélérer le développement de ses solutions logicielles. Des opérations de croissance externe seront, aussi ciblées dans le but de compléter l'offre et/ou d'acquérir des briques technologiques. 

Les sorties de LBO de fonds français valorisées plus d'1 Md en 2021 © CFNEWS.net

Retrouvez tous les articles sur : AUTOFORM , THE CARLYLE GROUP

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération AUTOFORM

LBO / LBO Bis