L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

HRA Pharma rejoint une big pharma américaine Accès libre

En LBO avec Astorg et Goldman Sachs depuis 2016, le laboratoire pharmaceutique connu pour avoir développé la pilule du lendemain se valorise 1,8 Md€ à la suite de la cession à Perrigo, un homologue américain coté qui accroit son portefeuille de produits OTC.

- 43 conseils
HRA Pharma

HRA Pharma

Le deal flow dans tous les pans d'activité du secteur de la santé anime tant les fonds d'investissement que les industriels. Le francilien HRA Pharma passera, dans les prochains mois, d'un actionnariat composé des premiers acteurs à un capital autour d'un acteur du deuxième type. Le laboratoire pharmaceutique connu pour avoir développé la pilule du lendemain avait mené, en 2016, un LBO permettant à Astorg de devenir l'actionnaire majoritaire et Goldman Sachs Asset Management, un minoritaire pour une valorisation d'environ 350 M€ (lire ci-dessous). Les actionnaires financiers ont mandaté plusieurs structures M&A Sawaya Partners, Goldman Sachs Investment Banking Division, Rothschild & Co pour les accompagner dans cette cession. Des enchères dual-track ont abouti à une offre de la part de Perrigo, une big pharma américaine cotée sur le NYSE déclenchant, ainsi, des négociations exclusives avec l'ensemble des actionnaires. Ainsi, Astorg, Goldman Sachs Asset Management, Riverside et l'équipe de management emmenée par David Wright, le directeur général céderont leur participation sur la base d'une valorisation d'1,8 Md€ soit un multiple d'Ebitda attendu pour 2022 de 18 fois. Le closing de la transaction devrait intervenir dans le courant du premier trimestre 2022 à l'issue de l'autorisation des différentes autorités réglementaires compétentes. Perrigo finance cette acquisition transfrontalière en utilisant sa trésorerie disponible. En fonction des conditions de marché, de nouvelles lignes de crédit pourront être initiées. 

Une présence renforcée en Europe

David Wright, HRA Pharma

David Wright, HRA Pharma

Fondé en 1996 par le docteur André Ulmann, HRA Pharma s'appuie sur un catalogue de produits OTC notamment sous trois marques Ella, Compeed, and Mederma. La première se destine à la santé des femmes avec de la contraception d'urgence en vente libre, disponible sans ordonnance dans 59 pays. Racheté en 2017 auprès de Cilag, une filiale allemande de Johnson&Johnson (lire ci-dessous), le second est spécialisé propose des pansements possédant une technologie hydrocolloïde miraculeuse sur les ampoules. Enfin, le troisième acquis en 2019 (lire ci-dessous) se spécialise dans les soins de la peau, des cicatrices et des vergetures. L'an dernier, son chiffre d'affaires se situait entre 250 et 300 M€ dont 60 % sur le continent européen pour un Ebitda supérieur à 50 M€. Pour le nouveau propriétaire, cette acquisition rentre dans une stratégie plus globale de recentrage vers les soins de santé grand public. En juillet dernier, le laboratoire américain a vendu son activité de médicaments génériques à un fonds Altaris Capital Partners pour 1,55 Md$ (environ 1,30 Md€). Désormais avec une présence renforcée en Europe, il a généré, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 5,1 Md$ (4,30 Md€) en progression de 5 % pour une perte nette de 163 M$ (137,7 M€). Sur l'exercice 2023, Perrigo table sur des revenus additionnels de 400 M€ pour HRA Pharma. Le jour de l'annonce, son cours de bourse s'est apprécié de 8,92 % à 45,28 $ par action. 

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Les sorties menées par des fonds dépassant le milliard d’euros de valorisation depuis 2018 © CFNEWS.net

Retrouvez tous les articles sur : HRA PHARMA , PERRIGO

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :