L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

CANVIEW

[TECH] PayFit reçoit un statut de licorne en prime

La fintech active dans la gestion de la paie et les RH des PME, déjà financée par Eurazeo, Bpifrance, Accel, Frst et des business angels, est valorisée 1,82 Md€ par General Atlantic, qui mène un cinquième tour de 254M€.

- 7 conseils
© Payfit

© Payfit

PayFit rejoint le club des licornes tricolores mais aussi des pépites ayant levé deux fois dans la même année. L'éditeur d'un logiciel Saas de gestion de la paie et de ressources humaines pour PME a réuni il y a deux semaines 254 M€, principalement auprès du nouvel entrant General Atlantic. L'investisseur américain, dont le bureau londonien comprend les francophones Chris Caulkin et Héloïse Marleau, confirme son intérêt pour la french tech avec un portefeuille où se trouvent déjà Spendesk, Openclassrooms, Sézane, Doctolib, ManoMano et Back Market. Trois dernières sociétés ayant comme actionnaire Eurazeo, déjà au capital de PayFit. Le cinquième tour de PayFit, auquel participent Eurazeo, Accel et le fonds Large Venture de Bpifrance, valorise l'entreprise 1,82 Md€. Le montant levé n’inclurait qu'une petite partie de cash-out de business angels et de salariés, mais aucun investisseur ne sortirait complètement, pas même les business angels dont font partie Xavier Niel, Pierre-Édouard Stérin, Thibaud Elzière, Geoffroy Roux de Bézieux, Jean-Daniel Guyot et Oleg Tscheltzoff.

Croissance de 70 % de l'ARR à 40 M€

Firmin Zocchetto, Payfit

Firmin Zocchetto, Payfit

La fintech avait bouclé en mars dernier un tour interne de 90 M€, un montant « en adéquation avec nos besoins » estimait alors le dirigeant co-fondateur Firmin Zocchetto (lire ci-dessous). « Mais d'une part nous avons connu une très belle année 2021, accélérant notre trajectoire d'hypercroissance, et d'autre part le marché est particulièrement porteur et les valorisations très élevées. Il semblait donc normal de regarder ce que les fonds pouvaient nous proposer », justifie l'entrepreneur, qui se mit en quête de financement il y a trois mois. Les revenus de la start-up ont progressé de 70 % en 2021, après une année 2020 à + 40 % « seulement », pour atteindre un chiffre d'affaires annuel récurrent (ARR) dépassant les 40 M€. Seul couac dans le parcours récent de la nouvelle licorne, son retrait du marché italien en raison de difficultés réglementaires.

400 recrutements cette année

Se concentrant désormais sur la France, l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni, PayFit y revendique 6 500 clients, avec une proportion de 20 % à l'étranger, situés d'abord en Espagne devant l'Allemagne et le Royaume-Uni. Lancé dans une stratégie de conquête de parts de marché, et non d'atteinte de l'équilibre, l'éditeur veut recruter 400 personnes cette année, alors qu'il compte aujourd'hui 700 salariés dont 500 dans l'Hexagone. Il a récemment commencé à renforcer son équipe de direction en recrutant comme directeur technique Paul Onnen, passé par Cisco, Expedia, Google et Amazon entre autres.

Croissance externe envisagée

S'il ne se lance pas dans de nouveaux pays, il entend séduire de nouveaux clients y compris en étoffant son offre proposant aujourd'hui l'automatisation de la paie et couvrant les déclarations sociales, les acomptes sur salaires, les absences et congés, les notes de frais, l'intégration de nouveaux salariés, l'annuaire du personnel et prochainement les entretiens annuels. L'accueil de nouveaux modules via des API de partenaires, dont font déjà partie Qonto et Alan parmi d'autres, se poursuivra en parallèle. Sur son segment des PME - elle vise des entreprises de moins de 100 salariés essentiellement -, la fintech concurrence notamment Cegid, à l'empreinte européenne et qui dispose d'une offre pour les PME, et Silae, uniquement en France, tous deux financés en partie par Silver Lake. Comme ces acteurs, PayFit pourrait recourir à la croissance externe. « Il n'y a rien d'immédiat dans ce domaine mais cela fera partie de notre stratégie dans les prochaines années  », annonce Firmin Zocchetto. Dans 18 mois, la licorne table sur 100 M€ d'ARR.

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Les plus grandes levées en capital innovation en France depuis 2011 © CFNEWS.net

 

(maj le 12 janvier 2022)

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.