L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Orcaplast procède à une injection


- 8 conseils

Simorgh-Orcaplast

Le plasturgiste de la Brie, spécialisé dans l’injection, élargit son périmètre en reprenant C.M.E à Compiègne avec le soutien de Bpifrance et Picardie Investissement.

Orcaplast se verticalise. Le petit groupe constitué sur la base d’une société de plasturgie reprise par Rémi Guy-Grand courant 2008 poursuit son développement régional en prenant le contrôle de C.M.E à Compiègne avec le soutien de Bpifrance et de Picardie Investissement. L’acquisition de cette société, à peine plus petite que lui, permet à ce fabricant de petites et moyennes séries de pièces techniques pour l’agro-machinisme, l’automobile, la cosmétique, les biens d’équipement… de se renforcer dans l’injection et d’intégrer l’activité de réalisation des outillages (moules). Aucune donnée financière n’a été divulguée. Une dette a été contractée auprès de Caisse d’Epargne Ile de France et Crédit Agricole Brie Picardie. Bpifrance connaissait bien Orcaplast pour avoir accompagné le MBI de départ et la première acquisition du groupe en 2013 : Benoit Plastique. Fort de trois sites, qu’il a l’intention de conserver et développer, le groupe pèse désormais quelque 10 M€ de chiffre d’affaires et emploie environ 75 personnes. « En pérennisant et en accélérant l’activité de C.M.E., Orcaplast compte élargir son offre sur le marché et conforter sa position de groupe régional, explique Axel Piriou, chargé d’investissements senior chez Bpifrance. L’arrivée de partenaires financiers au capital de la société va lui permettre d’accélérer son développement, pourquoi pas en procédant à d’autres acquisitions ultérieurement. »

Retrouvez tous les articles sur : BPIFRANCE , ORCAPLAST , PICARDIE INVESTISSEMENT

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :