L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Afrique #121 : NMA, Orange Madagascar, IFC, uLesson, Boreal Light...


Amethis vient de prendre une participation minoritaire dans Nouvelle Minoterie Africaine (NMA). © NMA

Amethis vient de prendre une participation minoritaire dans Nouvelle Minoterie Africaine (NMA). © NMA

Agro-alimentaire : Nouvelle Minoterie Africaine / Amethis (Sénégal / France)

Premiers pas au Sénégal pour Amethis, avec une prise de participation minoritaire « significative » dans le groupe de meunerie et d’alimentation animale NMA (Nouvelle Minoterie Africaine). Fort d’une capacité d’investissement de plus de 725 M€, le fonds dédié au continent africain avait entamé les négociations il y a plus de deux ans. La finalisation de la transaction aurait dû intervenir dès 2019, mais s’est trouvée retardée par le décès brutal en juillet de cette année-là du fondateur et principal actionnaire de NMA, Ameth Amar. Figure majeure de l’entrepreneuriat sénégalais, il avait su imposer rapidement sa société, créée en 1996 mais véritablement lancée en 2000, comme un leader sur son marché. Produisant et distribuant de la farine de blé tendre, des aliments de bétail (marque Khonte), de volaille, de poissons et des pâtes alimentaires (marque Pastami), le spécialiste de la nutrition humaine et animale a mis la main en 2015 sur les Moulins Sentenac. En choisissant de faire aboutir l’opération souhaitée par le fondateur défunt, la famille Amar, et notamment Papa Madiop Amar, président du conseil d’administration, ont permis à Amethis de devenir le premier actionnaire extérieur au sein du capital de l’entreprise (voir fiche de l’opération avec les conseils sur CFNEWS).

 

Télécoms : Orange Madagascar / Kibo Capital Partners / Terra Mauricia (Madagascar / France / Maurice)

© Orange Madagascar

© Orange Madagascar

Après avoir accompagné pendant une décennie la croissance du groupe de télécoms Orange sur le marché malgache, un consortium d’investisseurs minoritaires mené par les mauriciens Kibo Capital Partners - via son véhicule Kibo Fund de 29 M€ - et Terra Mauricia, et conseillé par la banque d’affaires parisien Enexus Finance, a cédé le mois dernier sa participation de 16 % au sein d’Orange Madagascar pour un montant non divulgué (voir fiche opération sur CFNEWS). L'homme d'affaires Thierry Lagesse figure également parmi les cédants. Opérateur historique à Madagascar, où il génère plus de 60 000 emplois, Orange occupe aujourd’hui une position prédominante auprès des particuliers et des entreprises, non seulement sur le marché de la téléphonie, sur le segment de la voix et des données, mais également en matière de finance digitale avec sa filiale Orange Money Madagascar. Suite à cette transaction, le groupe français contrôle désormais près de 88 % de sa filiale malgache. Kibo Capital Partners, qui investit en Afrique de l’Est et australe, ainsi que dans les pays de l’océan Indien, avait fait son entrée au capital de la cible en avril 2010 (voir fiche opération sur CFNEWS).

 

Fonds - Infrastructures : AFC / OPEP (Afrique / Nigeria / Autriche)

Le Fonds OPEP pour le développement international (OFID ou OPEC) octroie un prêt de 41,4 M€ (50 M$) à Africa Finance Corporation (AFC) afin de soutenir les projets d’infrastructure africains post-Covid 19. - © AFC 

Le Fonds OPEP pour le développement international (OFID ou OPEC) octroie un prêt de 41,4 M€ (50 M$) à Africa Finance Corporation (AFC) afin de soutenir les projets d’infrastructure africains post-Covid 19. - © AFC

 

Le Fonds OPEP pour le développement international (OFID ou OPEC), l’institution intergouvernementale de financement du développement fondée en 1976 par les États membres de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et basée à Vienne, consent un prêt de 41,4 M€ (50 M$) à Africa Finance Corporation (AFC) afin de soutenir les projets d’infrastructure africains nécessaires au redressement post-Covid 19. Cette première coopération financière directe entre ces deux institutions vise à aider au financement et à la construction de ces projets. Ce prêt d’une durée de dix ans contribuera aussi à dégager des fonds publics pour faire face aux besoins de financement urgents liés à la pandémie.

 

Éducation : uLesson / Owl Ventures / TLcom Capital / Founder Collective / LocalGlobe (Nigeria / États-Unis / Royaume-Uni / Allemagne)

© uLesson

© uLesson

Un an après avoir levé 2,6 M€ (3,1 M$) en amorçage, la plateforme edtech nigériane uLesson, fondée en 2019 par l'ancien dirigeant de Konga, Sim Shagaya, vient de finaliser un tour de table de série A de 6,2 M€ (7,5 M$) mené par l’américain Owl Ventures, le plus grand fonds axé sur le secteur des technologies de l'information, avec environ 993 M€ (1,2 Md$) d'actifs sous gestion. Les investisseurs historiques, le britannique TLcom Capital (qui avait mené le tour d’amorçage à travers son véhicule TIDE Africa Fund) et l’américain Founder Collective ont été rejoint pour cette série A par l’allemand LocalGlobe. Première plateforme de soutien aux écoliers au Nigeria, au Ghana, en Sierra Leone, au Liberia et en Gambie, elle a vocation à combler les lacunes en matière d'éducation des élèves de la maternelle à la terminale grâce à la technologie. Cette levée de fonds lui permettra de soutenir son expansion géographiques en Afrique orientale et australe, après des progrès significatifs réalisés en Afrique de l'Ouest. La jeune pousse s’apprête par ailleurs à lancer une série de nouveaux produits, notamment une nouvelle bibliothèque panafricaine pour les écoles primaires, des sessions de tutorat individuel, un quiz en ligne offrant aux utilisateurs la possibilité de défier leurs amis, ainsi qu’une application iOS à court terme.

 

Environnement & Cleantech : Boreal Light / GreenTec Capital Partners / family office (Allemagne / Afrique / États-Unis)

© Boreal Light

© Boreal Light

La start-up allemande Boreal Light vient de boucler un tour de table de 6,2 M€ (7,5 M$) mené par son compatriote GreenTec Capital Partners pour le déploiement de ses systèmes de dessalement à l’énergie solaire dans plusieurs pays africains. Un family office américain a également participé au tour de table. Co-fondée en 2014 par Hamed Beheshti et Ali al-Hakim, l’entreprise installe, dans les zones au climat aride, des kiosques pour la distribution de l’eau potable obtenue à partir d’un système de dessalement alimenté à l’énergie solaire. Déjà active en Somalie et au Kenya, elle a également des projets au Yémen, au Somaliland, en Ouganda, et en Afrique du Sud. Grâce à ce nouveau financement, et après avoir été freinée dans sa stratégie d’expansion par la crise sanitaire, elle compte se développer en particulier dans la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

 

Services financiers & Agriculture : Pula / TLcom Capital / Women’s World Banking (Kenya / Royaume-Uni / États-Unis)

© Pula

© Pula

Pula, une insurtech kényane créée en 2015 afin de fournir aux petits exploitants agricoles une assurance agricole vis-à-vis des risques climatiques, réunit environ 5 M€ (6 M$) en série A auprès du fonds TLcom Capital, basé à Londres avec des bureaux à Nairobi et Lagos, de l’ONG américaine Women's World Banking, qui défend l'inclusion financière des femmes, ainsi que d’autres VC internationaux. Ayant déjà fait profiter 4,3 millions d'agriculteurs sur 13 marchés africains (dont le Rwanda, l’Éthiopie et le Nigeria) de ses services, la start-up va utiliser cet apport financier pour ses projets d’expansion en Afrique mais aussi en Asie. Basée à Nairobi, l’entreprise fondée par Rose Goslinga et Thomas Njeru œuvre également à améliorer la pratique des agriculteurs et à augmenter leurs revenus au fil du temps.

 

Événements :

  • 3 février (11h-12h) : conférence de presse en ligne organisée par le Conseil Présidentiel pour l'Afrique (CPA) et l'institut OpinionWay, à l'occasion de la clôture du Tour de France pour l'entrepreneuriat de la diversité et des diasporas, prévue le 5 février. Wilfrid Lauriano Do Rego, le coordonnateur du CPA, et Bruno Jeanbart, vice-président d'OpinionWay, présenteront en exclusivité les principaux enseignements du sondage « Les Français issus de la diaspora africaine », réalisé pour le CPA par OpinionWay. Pedro Novo, directeur exécutif chargé de l'Export chez Bpifrance, présentera, aux côtés de Wilfrid Lauriano Do Rego, les sept solutions du CPA qui seront mises en œuvre pour améliorer les conditions d'accompagnement, l'accès à l'information et le financement des entrepreneurs issus de la diaspora et de la diversité.
  • 4 février (15-16h) : atelier virtuel organisé par Climate Chance et consacré à la coalition africaine pour l'accès aux financements climat pour les acteurs non-étatiques africains. Deux objectifs : une mise à jour de la feuille de route de la coalition pour 2021 / 2022, et un partage d'expériences en matière d'accès aux financements pour les villes et ONG.

 

Et aussi...

  • L'International Development Finance Corporation (DFC) - l'institution américaine de financement du développement - et le West Africa Trade & Investment Hub - financé par l'USAID, l'agence de coopération américaine - ont mis en place avec Stiching Cordaid (Cordaid), une filiale du groupe néerlandais Cordaid Investment Management (CIM), une opportunité d'accès à 31 M€ (37 M$) au profit des PME de quatre pays de la CEDEAO, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et la Sierra Leone.
  • Au Maroc, la société de financement  Jaïda obtient une ligne de crédit de 10 M€ auprès de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), afin de financer des structures de microfinance ainsi que des micro et petites entreprises.
  • Eranove, spécialiste français de la gestion des services publics et de la production d'eau et d'électricité en Afrique, a été sélectionné pour mener à bien trois projets de mini-réseaux solaires dans le nord de la RDC.
  • Cinq ans après l'octroi d'un premier prêt, Proparco accorde une ligne de crédit de 2 M€ à Microfinance Solidaire, qui sera rétrocédée à une vingtaine de structures de microfinance évoluant en Afrique subsaharienne, en Asie et à Haïti. Elle contribuera à y a améliorer l'inclusion financière des entrepreneurs en leur garantissant un accès à une offre de microfinance sociale.
  • L'entreprise française Mascara Nouvelles Technologies s'allie à sa compatriote Ecosun Innovation pour mettre en place une nouvelle technologie de traitement de l'eau (Osmo-Watt), une solution conteneurisée fonctionnant à l'énergie solaire, qui sera diffusée dans les zones reculées du continent africain.

Bonne fin de semaine et à mardi prochain !

 

Une information à nous soumettre pour ce Bulletin Afrique ? Écrivez-nous à : stephanie.roux@cfnews.net

Retrouvez l'ensemble des chroniques CFNEWS (Afrique, mais aussi Asie et Amérique latine) :