Recherche

L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Changement de président à l'AMIC ; nouvelle recrue pour Ring Africa

L'association professionnelle marocaine spécialisée dans le capital-investissement porte à la présidence Hassan Laaziri, le dirigeant co-fondateur de CDG Invest Growth. Ring Capital accueille Shrutika Singh comme directrice d'investissement pour son fonds à impact early-stage Ring Africa.

| 1418 mots
© Adobe Stock

© Adobe Stock

Hassan Laaziri, AMIC

Hassan Laaziri, AMIC

Passage de flambeau à l'AMIC

Après deux ans à la présidence de l’Association Marocaine des Investisseurs en Capital (AMIC), Hatim Ben Ahmed, managing partner et co-fondateur de Mediterrania Capital Partners depuis 2013, cède sa place à Hassan Laaziri, directeur général et co-fondateur depuis 2001 de CDG Invest Growth, société revendiquant environ 37 Md€ (400 M$) d'actifs sous gestion. Fort de plus d'un quart de siècle d'expérience en private equity, le nouveau président a commencé sa carrière dans le domaine industriel, et exerce aujourd'hui en tant qu'administrateur de plusieurs sociétés dans divers secteurs d’activité, en parallèle de ses fonctions chez CDG Invest Growth. Il avait déjà été nommé président honoraire de l'AMIC dix ans plus tôt.

Équivalent de France Invest au Maroc, l'AMIC est une association professionnelle fondée en 2000 à Casablanca et spécialisée dans l'écosystème du capital-investissement du royaume chérifien. Son objectif : fédérer, représenter et promouvoir l’industrie marocaine du private equity auprès d’investisseurs locaux et internationaux, des pouvoirs publics et des entrepreneurs. En deux décennies d'existence, l'AMIC a accompagné plus de 280 entreprises et contribué à la levée de près de 2,9 Md€ (27,8 MMAD) destinés à financer des entreprises et des projets d’infrastructure, avec un impact positif tant sur la croissance que sur les aspects ESG.

L'élection a eu lieu à l'occasion de sa dernière assemblée générale, qui s’est tenue jeudi dernier, et lors de laquelle a été nommé un nouveau conseil d’administration ayant vocation à seconder le président dans ses missions. Cet organe de direction, chargé de définir et de veiller à la mise en œuvre des choix stratégiques, est actuellement composé d'un vice‐président - Tarik Haddi, administrateur et directeur général d’Azur Innovation Management - et d’une trésorière - Khaoula Ramdi, directrice générale d'Upline Investments, ainsi que de quatre autres administrateurs : l'ex président Hatim Ben Ahmed, mais aussi Nabil Hayat (Attijari Capital Management), Meriem Zairi (EmergingTech Ventures) et Omar Bekkali (Private Equity Initiatives). S'y ajoutent deux observateurs, à savoir Bassim Jaï Hokimi (Atlamed Capital) et Mohammed Nasset (Red Med Capital Private Equity).

Hatim Ben Ahmed, Mediterrania Capital Partners

Hatim Ben Ahmed, Mediterrania Capital Partners

Hatim Ben Ahmed a déclaré : « Durant ce mandat, nous avons œuvré à positionner le capital-investissement comme une industrie nécessaire à notre économie marocaine et une classe d'actifs attractive pour les investisseurs, et ce en coordination avec toutes les parties prenantes : l'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux, le Ministère de l'Économie et des Finances , le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement... . »

Remerciant les membres du conseil d’administration de l’AMIC de l'avoir élu, Hassan Laaziri a ajouté : « Les deux prochaines années seront cruciales pour notre secteur. En effet, l’opérationnalisation des fonds de private equity et de venture capital issus du processus de sélection du Fonds Mohammed VI pour l'Investissement représente une étape déterminante pour notre industrie. Parallèlement, nous espérons voir nos doléances fiscales aboutir et finaliser les conditions réglementaires nécessaires à la mise en place des fonds de dette, dont le Maroc a grandement besoin. Je suis convaincu que ces actions permettront au Maroc de devenir un leader en matière de pénétration du capital-investissement. Dans ce contexte, l’AMIC est destinée à croître et continuera d’accompagner ses membres, nouveaux comme anciens, en les aidant à adopter les meilleures pratiques grâce à des formations et au partage de nos meilleures expériences. Notre succès collectif dépendra de notre capacité à relever ces défis ensemble. ».
 

Ring Africa se structure

Shrutika Singh, Ring Africa

Shrutika Singh, Ring Africa

Ring Africa, le fonds d’investissement à impact early-stage lancé il y a quatre mois par Ring Capital en Afrique francophone en partenariat avec Mstudio, recrute Shrutika Singh en qualité de directrice d'investissement. Elle mettra son expérience dans l’investissement et dans l’entrepreneuriat en Afrique au profit de la sélection et de l’accompagnement des start-up africaines financées par le fonds, en lien avec l’équipe de Mstudio à Abidjan. Titulaire du VNIT Nagpur en Inde en 2016 et de l'ESSEC en 2019, la nouvelle recrue a commencé sa carrière en 2020 comme analyste au sein de Saviu Ventures, un VC opérant à l'échelle panafricaine, avant de rallier la même année la start-up sénégalaise Paps, active dans la logistique, en tant que directrice financière. Depuis 2022, elle officiait chez Digital Africa, filiale de Proparco, où elle était chargée de mettre en place le fonds Fuzé destiné à investir dans des jeunes pousses d'Afrique francophone en pré-amorçage et en amorçage.

Visant une taille cible de 50 M€, Ring Africa est présidé par Elisabeth Moreno, ancienne ministre française déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances. Cette dernière s'est réjoui :  « C’est avec un très grand enthousiasme que nous accueillons Shrutika dans l’équipe Ring Africa. Sa connaissance du marché ouest-africain, aussi bien du point de vue d’investisseur que de celui d'entrepreneur, est une véritable force pour soutenir au mieux les entrepreneurs locaux. Ensemble, je suis convaincue que nous saurons créer des synergies entre l’écosystème impact européen de Ring Capital et l’Afrique francophone et ainsi accompagner au mieux les entrepreneurs dans le développement de solutions aux grands enjeux sociaux et environnementaux du continent. Shrutika renforcera parfaitement l'équipe que nous constituons en France et en Afrique pour faire de Ring Africa un acteur solide pour une croissance économique inclusive, créatrice d'emplois et génératrice de revenus, en particulier pour les jeunes et les femmes. »

 

Nouveau counsel projets Afrique pour Baker McKenzie

Arslane Hatem, Baker McKenzie

Arslane Hatem, Baker McKenzie

Arslane Hatem est promu counsel au sein du groupe projets Afrique du bureau parisien de Baker McKenzie, qu’il a rallié en 2017, devenant senior associate en 2021. Spécialiste du droit OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires) et fin connaisseur du terrain et des pratiques locales, intervenant à la fois sur les aspects de droit de l'énergie et de droit des sociétés / M&A, il conseille les investisseurs internationaux dans la mise en œuvre et le développement de leurs projets sur le continent dans les secteurs de l'énergie et des mines, du commerce, des investissements, de la distribution, des transports, de la logistique, des télécommunications et des médias. Il assume au sein du cabinet la responsabilité de l'initiative Francophone Afrique et du développement de l'Africa Hub, qui a pour d'objectif d'aider les clients internationaux à « naviguer dans les complexités de la région ». Diplômé d'un Master of Law (LL.M.) en droit des affaires des pays arabes de l’Université Paris II - Panthéon-Assas et d’un Master of Law (LL.M.) en droit corporate de Cornell University School of Law (États-Unis), il est membre des barreaux de Paris (2020), de New York (2016) et de Beyrouth (2013).

Sa nomination s’inscrit dans le cadre de la cooptation de huit collaborateurs au sein du bureau parisien, à la fois dans les départements droit social, fiscalité, M&A, propriété intellectuelle et immobilier, et de 66 nouveaux associés promus au niveau mondial. À Paris, Baker McKenzie est piloté par Éric Lasry, managing partner, et compte 22 associés et 170 avocats et juristes. Récemment, le cabinet est par exemple intervenu sur le continent dans le projet d'électrification rurale de l'Angola ou encore le partenariat public-privé de la compagnie nationale d'électricité marocaine pour un projet éolien de 850 MW.

 

Et aussi...

La direction Assurance Export de Bpifrance, qui accompagne les groupes français dans leurs projets commerciaux en Afrique, a accueilli en mai dernier un nouveau directeur général en la personne de l'énarque Denis Le Fers. Depuis 2020, il exerçait en qualité de sous-directeur des relations économiques et des partenariats à la Direction générale du Trésor du ministère de l’économie et des finances. Placé sous la responsabilité d’Olivier Vincent, directeur exécutif chargé des activités export, il conduira la gestion des garanties publiques à l'export, opérée par Bpifrance au nom, pour le compte et sous le contrôle de l'État. Dernièrement, cette direction Assurance Export est intervenue sur le continent dans la vente de rames TER Alstom pour le TER de Dakar.

 

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Retrouvez toutes les informations (deal lists, équipes, cessions, véhicules...) :

ASSOCIATION MAROCAIN...
Hassan Laaziri
RING CAPITAL
Shrutika Singh
BAKER & MCKENZIE
BPIFRANCE

[Véhicule]

Voir la fiche détaillée du mouvement

CFNEWS propose désormais une API REST. Accédez à l'ensemble de nos articles et nos données depuis votre CRM. Pour plus d'informations, contactez abo@cfnews.net