L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Sénégal : BNP Paribas se retire

Le géant bancaire français cède ses 54,11 % dans BICIS au profit du groupe panafricain de services financiers dirigé par Pathé Dione.

- 8 conseils
© BICIS / Sunu Group / BNP Paribas

© BICIS / Sunu Group / BNP Paribas

La BICIS quitte le giron de BNP Paribas

À l’issue d’un processus entamé en février dernier et dont le mandat a été confié à Rothschild & Co (relire article ci-dessous), BNP Paribas s’est délesté fin juillet de sa filiale sénégalaise détenue à 54,11 %, la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal (BICIS), au profit de son partenaire de longue date dans le domaine de la bancassurance, Sunu, groupe panafricain de services financiers créé en 1998 par Pathé Dione (actuel P-dg). Réalisant 306 M€ de chiffre d’affaires en 2021 avec environ quatre mille collaborateurs dans dix-sept pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, il englobe une trentaine de sociétés dont plus de vingt compagnies d’assurance (vie et IARD), une banque (acquise en 2018 au Togo), une compagnie de microfinance (au Sénégal) et une société de gestion de santé (au Togo). Grâce à l’acquisition d’une deuxième banque, Sunu espère consolider son développement dans la sous-région, en proposant des solutions financières complètes. Une fois cette opération finalisée, BNP Paribas ne sera désormais présent que dans quelques pays stratégiques sur le continent, dont la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana, pour la partie subsaharienne, ainsi que l’Algérie et le Maroc, pour le Maghreb.

 

Et aussi...

  • Crédit Agricole envisage de prendre 4,8 % supplémentaires dans le capital de sa filiale égyptienne, dont il détient déjà 60,5 %.
  • La banque britannique Barclays vient de céder ses 7,4 % de participation restante (soit 63 millions d’actions) dans la banque sud-africaine Absa Bank au profit d’investisseurs institutionnels, à raison de 10 € (169 ZAR) par action, ce qui lui a permis de lever 622 M€ (623 M$) de produit brut. Cette transaction, qui met un terme définitif à sa présence sur le marché bancaire africain, fait suite à la cession en avril dernier de la moitié de la participation de 15 % dans la banque sud-africaine évaluée à 656 M€ (11,1 MdZAR).

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération BANQUE INTERNATIONALE POUR LE COMMERCE ET L'INDUSTRIE DU SÉNÉGAL (BICIS)

M&A Corporate / M&A (Int'l) - 8 conseils