L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Stellantis s'invite dans les voitures d'occasion ; Koolboks s'amorce...

Le constructeur automobile coté aux 156 Md€ de revenus s'associe au leader africain des annonces automobiles en ligne, Africar Group avec la création d'Auto24 en Côte d'Ivoire.

© Auto24 / Africar Group / Stellantis

© Auto24 / Africar Group / Stellantis

Stellantis investit dans le marché des voitures d'occasion en Afrique

Le constructeur automobile coté Stellantis, fruit de la fusion entre le français PSA et son homologue italo-américain Fiat Chrysler (relire ci-dessous) s’est hissé en Afrique et Moyen-Orient au troisième rang dans ce secteur, et ambitionne d’atteindre le haut du podium en termes de parts de marché, avec plus d'un million de véhicules neufs vendus par an d'ici 2030. Dans l’optique d'élargir son offre de solutions de mobilité sur le continent africain, il prend une participation d’un montant confidentiel dans l’australien Africar Group, leader en Afrique des annonces automobiles sur Internet, afin de créer Auto24, une start-up basée en Côte d’Ivoire et dédiée au commerce de véhicules d’occasion. Lancé en 2016 par l’australien Emerging Classifieds Ventures et opérant dans plus de quarante pays d’Afrique subsaharienne, Africar Group a permis, au cours des cinq dernières années, à plus de vingt-cinq millions de particuliers d’acheter ou de vendre des voitures d'occasion. Son co-fondateur et P-dg Axel Peyrière a déclaré : « Après plus de cinq ans de collaboration avec des constructeurs automobiles, distributeurs et autres acteurs clés de l'industrie, nous avons développé une solution digitale de premier plan opérationnelle dans toute l'Afrique subsaharienne. Auto24 est lancé aujourd'hui pour renforcer la confiance des clients africains dans le marché des véhicules d'occasion. Un grand défi qui permettra d'avoir une expérience sûre, pratique, fiable et agréable de l'achat ou de la vente de véhicules d'occasion. »

Koolboks finance son expansion sur le continent

© Koolboks

© Koolboks

La start-up française de réfrigération axée sur l'Afrique Koolboks réunit 2,4 M€ (2,5 M$) en amorçage auprès du fonds nigérian Aruwa Capital Management, avec la participation d'Acumen, Blue Earth Capital, All On, GSMA, et d'autres investisseurs, dans l'optique de s'étendre à de nouveaux marchés. Lors de son lancement en 2018 sous la houlette d'Ayoola Dominic et Deborah Gael, elle se fixait pour objectif de fournir des solutions de réfrigération abordables pour les entreprises, et notamment des réfrigérateurs pour campeurs européens. Dès 2020, elle s'est réorientée vers l'off-grid en Afrique. Se basant sur l'énergie solaire et hydraulique, ses produits peuvent être utilisés comme des réfrigérateurs, des congélateurs mais aussi pour l'éclairage et le rechargement de téléphones mobiles grâce à ses ports USB. Actuellement active dans dix-huit pays africains, mais implantée uniquement au Nigeria et au Kenya, elle envisage d'ouvrir des bureaux en République Démocratique du Congo et en Côte d'Ivoire.

 

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Les intervenants de l'opération AFRICAR GROUP

M&A Corporate / M&A (Int'l) -