L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Tourisme : nouvel investisseur franco-ivoirien ; Jetstream lève 12 M€

Un nouvel acteur de l’investissement vient d’être porté sur les fonts baptismaux en Côte d’Ivoire : fruit d’une association entre un groupe de BTP ivoirien et un groupe hôtelier français, Dalia Hospitality, qui se présente comme le premier fonds d’investissement dédié au secteur du tourisme en Afrique et en Europe.

© Maison Albar Hotels Le Monumental Palace, Centaurus

© Maison Albar Hotels Le Monumental Palace, Centaurus

Pedro Novo, Dalia Hospitality

Pedro Novo, Dalia Hospitality

En partenariat avec le groupe de BTP ivoirien Porteo SA - dont les 6 000 employés interviennent sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la construction - le groupe hôtelier familial français Centaurus lance le premier fonds d'investissement dédié à des projets structurants dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie en Afrique et en Europe : Dalia Hospitality (DHO). Le nouveau fonds franco-ivoirien sera dirigé, à compter du 1er mars prochain, par Pedro Novo, actuel directeur exécutif export de Bpifrance. Basé à Abidjan, où a eu lieu l’annonce de sa création (en marge de la troisième édition de la Conférence sur l’Investissement Touristique et Hôtelier en Afrique - CITHA), ce nouvel acteur se fixe pour objectif d’investir plus de 500 M€ dans les cinq prochaines années sur les deux continents, à hauteur d’environ 50 M€ par projet. C’est en Côte d’Ivoire - véritable « locomotive économique de l’Afrique de l’Ouest », et marché principal de Porteo SA qui y a implanté son siège social depuis sa naissance en 2012 - que pourraient d’ailleurs se concrétiser les premiers investissements de DHO : cinq projets y ont déjà été recensés, visant la création de plus de mille emplois directs d’ici 2028. Le Sénégal, le Bénin ou encore le Togo sont également prioritairement ciblés. « Dalia Hospitality vise à intervenir sur l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur, à la fois dans la formation, la gestion de l’exploitation, la construction et la sécurisation du foncier, a commenté Hassan Dakhlallah, P-dg de Porteo. Le sens de ce projet réside en cette capacité à s’engager depuis la Côte d’Ivoire dans la sous-région puis sur l’ensemble du continent. Nous considérons que l’alliance de nos expertises et métiers complémentaires devrait nous permettre d’offrir de nouveaux produits et services innovants adaptés aux besoins du continent. »

Fort de 100 M€ de revenus, Centaurus est pour sa part un groupe hôtelier indépendant et familial basé à Paris, spécialisé dans les établissements moyen et haut de gamme, notamment les hôtels 5 étoiles de la marque Maison Albar. Grâce au lancement de Dalia Hospitality, le groupe dirigé par Jean-Bernard et Céline Falco (née Albar), qui comptabilise une quarantaine établissements en France, Portugal, Chine et Afrique - dont deux établissements de luxe Maison Albar à Abidjan et sur l’île Boulay en Côte d’Ivoire - progresse ainsi dans ses ambitions à l’international.

Jetstream Africa séduit Proparco

© Adobe Stock 

© Adobe Stock 

La start-up ghanéenne de logistique électronique Jetstream Africa, qui gère des expéditions composées de 47 % de fret aérien, 44 % de fret maritime et 9 % de transport terrestre, collecte 12 M€ (13 M$) en série A. Une partie est apportée en dette par le fonds californien Cauris Finance. Les investisseurs ayant fourni le financement en actions englobent entre autres l’institution de développement française Proparco - par l’intermédiaire du Digital Africa Bridge Fund - le nigérian Octerra Capital, le sénégalais Wuri Ventures, les américains Seed9, The MBA Fund, W Fund et Project44, les actionnaires historiques le mauricien Alitheia IDF et le ghanéen Golden Palm, ainsi que des family offices. Co-fondée en 2018 par Miishe Addy (actuel P-dg), Racquel Micenheimer Wilson et Solomon Torgbor, la jeune pousse utilisera ces nouvelles ressources pour financer d’une part son expansion dans de nouveaux pays (elle est déjà présente à ce jour dans vingt-neuf pays, dont quatorze en Afrique), et d’autre part le développement continu de sa plateforme technologique, qui permet aux entreprises d’exporter efficacement et à moindre coût des marchandises au-delà des frontières, et d’accéder à des solutions de financement du commerce.

[Véhicule]