L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Renault et Geely collaborent en Corée du Sud


© Renault

© Renault

Après l’annonce en janvier dernier, les deux constructeurs français et chinois ont validé leur projet en commun sur le marché sud-coréen. Le chinois Geely Auto, conseillé par le banquier chinois SPDB International, souscrit 45,375 millions des actions de Renault Korea Motors (RKM), soit 34,02 % du capital, via une augmentation de capital. L’opération s’établit sur un prix unitaire de 5 818 wons coréens (4,3 €), soit un montant total de 264 milliards de wons (195 M€). Le groupe au losange conserve son contrôle dans la filiale locale avec ses 53 % et la part de son partenaire Samsung Card sera diluée à 13 % contre 19,9 % avant l’opération. Geely et Renault, qui ont vendu respectivement 2,2 millions et 2,7 millions de véhicules l’an dernier, vont explorer la production de modèles sur les plateformes hybrides « Lynk&Co » pour les marchés locaux ainsi qu’à l’exportation. Lancée en 2017, la marque Lynk&Co est co-développée par Geely et sa filiale suédoise Volvo Cars, qui avait été acquise en 2010 et s’est introduite en bourse suédoise en octobre dernier. Les nouveaux véhicules seront produits dans l'usine actuelle à Busan, et la production devrait commencer en 2024. Fondé en 1986 et basé aujourd’hui à Hangzhou, le groupe Geely dispose d’un portefeuille de nombreuses marques automobiles comme Geely, Lynk&Co, Geometry, Volvo Cars, Polestar, London Electric Vehicule Company (LEVC), Farizon Auto, Proton, Lotus et Terrafugia. Il a cumulé 2,2 millions de véhicules vendus l’an dernier, dont 698,7 K d’unités de Volvo Cars et 1,3 millions de Geely.

Retrouvez tous les articles sur : GEELY , GROUPE RENAULT

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :