L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Stellantis produit des batteries avec deux sud-coréens


© Samsung SDI

© Samsung SDI

Pour renforcer sa production de batteries lithium-ion en Amérique du Nord, Stellantis a concrétisé ses projets avec deux géants sud-coréens LG Energy Solution et Samsung SDI. Ces deux derniers captent au total 30 % du marché mondial de la batterie pour véhicules électriques. Le constructeur automobile coté s’associe au sud-coréen Samsung SDI pour construire une usine basée à Kokomo dans l’Indiana. La coentreprise prévoit d’investir plus de 2,5 Md$ et cet investissement pourrait augmenter progressivement pour atteindre 3,1 Md$. Le site de production devrait être opérationnel en 2025 avec une équipe de 1 400 salariés. Il devrait avoir une capacité de production annuelle initiale de 23 GWh, avec la possibilité de la porter à 40 GWh, qui suppléera aux besoins des usines d’assemblage aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Par ailleurs, Stellantis collabore avec un autre sud-coréen, LG Energy Solution, pour construire une usine de production de batteries lithium-ion à grande échelle au Canada, avec un montant d’investissement de 4 Md$. Implanté à à Windsor, Ontario, l’usine, opérationnel en 2024 et employant 2 500 salariés, affichera une capacité annuelle de production supérieure à 45 GWh.

Et aussi :

Stellantis élargit son partenariat en Europe avec son homologue japonais Toyota. L’accord porte sur un nouveau fourgon grand volume également disponible en version électrique pour le marché européen. Stellantis fournira ce fourgon utilitaire grand volume, produit sur les sites de Stellantis de Gliwice (Pologne) et d’Atessa (Italie), à son partenaire japonais qui le commercialisera au vieux continent sous la marque Toyota.

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :