L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Polyplus Transfection séduit un fonds américain Accès libre


- 66 conseils
© Polyplus-transfection

© Polyplus-transfection

Générant près de 50 M€ de revenus, la biotech strasbourgeoise développant des réactifs pour la transfection est désormais co-contrôlée par un nouvel entrant, l'américain Warburg Pincus, et Archimed, l'ancien actionnaire majoritaire qui cède une partie de sa participation pour une valorisation d'environ 550 M€.

Polyplus Transfection (Polyplus) agite le marché du capital investissement hexagonal, quasiment à l'arrêt avec la crise sanitaire du Covid-19. En plein confinement, la biotech strasbourgeoise développant des réactifs pour la transfection est parvenue à boucler la réorganisation de son actionnariat. Détenteur de 90 % des titres depuis son arrivée en 2016 via son premier fonds Med I doté de 150 M€ (lire ci-dessous), Archimed avait mandaté, l'an dernier, la banque d'affaires américaine Jefferies pour tester l'appétence du marché pour l'actif. Un process concurrentiel a été organisé. Plusieurs fonds européens, comme PAI Partners ou Astorg, américains ainsi que des industriels de premier plan se sont positionnés. Au dernier tour, il restait quatre potentiels acquéreurs.

Un financement de Tikehau Capital et Goldman Sachs

Denis Ribon, Archimed

Denis Ribon, Archimed

Finalement, l'investisseur américain Warburg Pincus est rentré en exclusivité en février dernier pour une valorisation d'environ 550 M€ selon nos informations. Le montage prévoit que le fonds spécialisé dans la santé cède une partie de sa participation, puis réinvestit afin d'obtenir le même pourcentage de détention et de droits de vote que Warburg Pincus. L'équipe de management emmenée par le dirigeant Karsten Wilking détient le solde des titres. Le nouvel entrant intervient via son véhicule Warburg Pincus Global Growth, closé à 15 Md$ en 2018. Une dette d'acquisition a été, également, négociée auprès de Tikehau Capital et Goldman Sachs pour un montant de 150 M€. Spin-off du Laboratoire de Chimie Génétique de l'Université de Strasbourg dirigé par le docteur Jean-Paul Behr, Polyplus se spécialise dans la fabrication d'agents utilisés pour la transfection (processus de transfert de matériel génétique à travers la membrane cellulaire) qu’elle développe pour la Recherche et pour la production de biomédicaments (thérapies géniques et cellulaires, production de protéines thérapeutiques).

Une multiplication par 6 des revenus en 4 ans

Ses client sont les principaux laboratoires pharmaceutiques et les biotechs travaillant sur la thérapie génique. Implantée à Illkirch-Graffenstaden près de Strasbourg, la biotech employant plus de 70 personnes approche d'une croissance annuelle de 75 %. Cela a permis à Archimed de réaliser un dividend recap en novembre 2018, empochant ainsi quatre fois sa mise de départ (lire ci-dessous). Depuis l'entrée de l'investisseur spécialisé dans la santé, le chiffre d'affaires de Polyplus a été multiplié par 10 pour atteindre près de 50 M€ aujourd'hui dont la majorité est générée aux États-Unis. A l'issue de cette opération, Archimed a empoché 43 fois sa mise avec un TRI de 233 %. « Ce nouvel apport de fonds propres permettra à Polyplus d'augmenter ses capacités de production et d'élargir son portefeuille produits tout en continuant à gagner des parts de marché à l'international. Des acquisitions pourront être envisagées en fonction de l'environnement de marché avec, à la clé, un potentiel réinvestissement », précise Denis Ribon. Des recrutements seront ciblés pour les fonctions de support technique, réglementaire et commercial.

Lire aussi :

Dividend Recap pour Polyplus Transfection (08/11/2018)

ArchiMed dope son portefeuille (04/10/2016)

Les opérations de LBO dans les secteurs liés à la santé valorisées plus de 50 M€ depuis janvier 2019 © CFNEWS.net

Les opérations de LBO dans les secteurs liés à la santé valorisées plus de 50 M€ depuis janvier 2019 © CFNEWS.net

Voir la fiche de : POLYPLUS TRANSFECTION

Voir la fiche de : WARBURG PINCUS

Voir la fiche de : ARCHIMED

Les intervenants de l'opération POLYPLUS TRANSFECTION