L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

TECH
LBO

[TECH] Un fonds tech américain se paie Silae

  
PAR  | 09 juillet 2020 | 797 mots - 20 conseil(s)
Silae

© Silae

L'éditeur d'un logiciel de paie pour TPE et PME, ayant atteint 40 M€ de revenus en autofinancement, serait valorisé entre 500 et 600 M€ par Silver Lake Partners, qui finance dans un premier temps en equity uniquement ce rachat aux cinq fondateurs.

Mise à jour le 10 juillet à 15h. Jamais financé par des fonds en dix ans, Silae accepte finalement l'offre de l'un d'eux. Mais il ne s'agit pas d'un tour de VC puisque Silver Lake Partners s'octroie 100 % du capital de l'éditeur d'un logiciel de paie et de gestion des congés. L'investisseur américain en capital-transmission, intervenant via son bureau londonien, rachète les participations de Jean-Paul Bagou, Michel Delolme, Didier Fléchet, Philippe Marty et Daniel Mayet, les cinq fondateurs de l'entreprise d'Aix-en-Provence, aujourd'hui soixantenaires. « Grâce au dialogue établi depuis des mois avec les fondateurs, nous avons pu répondre à leurs exigences en termes de rapidité d'exécution, de conditions de prix et de structure de transaction. Afin d'aller plus vite, nous finançons l'opération uniquement en fonds propres », explique Christian Lucas, co-responsable de la zone Europe, Afrique et Moyen-Orient chez Silver Lake. Le montant investi n'est pas communiqué mais serait inférieur à 600 M€, confirme à demi-mot l'investisseur, sachant que son ticket moyen d'equity était de 600 M$ il y a deux ans. Selon un connaisseur du dossier, Silver Lake Partners aurait fait une offre autour de 500 M€, incluant un earn-out d'environ 40 %. L'américain mobilisera son fonds V de 15 Md$ levé en 2017 ainsi que son successeur, qui a effectué un premier closing et finalisera sa levée à 18 Md$ cet été. Une dette senior sera mise en place dans un second temps, en restant fidèle à l'habitude maison de ne pas dépasser un effet de levier de 3 fois l'Ebitda. Le closing de la transaction est attendu fin août.

Revenus doublés en deux ans

Christian Lucas, Silver Lake

Christian Lucas, Silver Lake

Silae s'est fait une place dans le paysage des éditeurs français de logiciels de paie, au côté notamment de Cegid, que Silver Lake et le britannique AltaOne avaient d'ailleurs sorti de la cote il y a trois ans (lire ci-dessous) et de start-up comme PayFit (lire ci-dessous). Aucun rapprochement capitalistique n'est envisagé avec Cegid, qui s'adresse à des clients d'une tout autre ampleur via un modèle direct. De son côté PayFit opte également pour une prospection et relation directe avec sa clientèle, mais uniquement via les canaux en ligne. Au cours des deux dernières années, le provençal Silae, implanté aussi à Lyon, a plus que doublé son chiffre d'affaires - il affiche une croissance annuelle de 40 % - et triplé son Ebitda. En 2019, son chiffre d'affaires avoisinerait les 40 M€, selon une source proche du dossier. Ciblant les TPE et PME, l'éditeur Saas de 150 salariés fournit sa solution à 550 000 entreprises, qu'il touche par une stratégie purement indirecte via des cabinets d'expertise comptable et d'externalisation RH.

Renforcer l'existant et dépasser la seule clientèle de PME

Le fonds LBO tech entend d'abord renforcer l'existant, en étoffant l'équipe aux postes de formateurs et de développeurs afin de simplifier encore le produit et donc de diminuer le volume d'appels au support technique, très élevé aujourd'hui. Il s'agit aussi d'étoffer la solution pour séduire de nouveaux profils de clients. Si les sociétés de moins de 100 salariés sont le cœur de cible de Silae, beaucoup de demandes proviennent de clients nettement plus gros dont les exigences nécessitent d'ajouter divers modules par exemple pour les notes de frais, les congés et le bilan social. De nouveaux modules susceptibles d'être développés en interne, de venir d'autres éditeurs via l'ouverture d'interface de programmation (API), ou par croissance externe. À plus long terme, Silver Lake entend étendre le terrain de jeu de Silae. Si le parc de clients est uniquement français aujourd'hui, le développement international a déjà été pensé puisque la solution fut conçue pour être exportable facilement, au moins dans des pays proches, par exemple d'Europe latine, ayant fortement recours, comme en France, à des prestataires de paie externes. 

Les LBO menés par des fonds américains en France depuis janvier 2019

Les LBO menés par des fonds américains en France depuis janvier 2019 - © CFNEWS.net

Lire aussi :

Cegid édite avec des fonds anglo-saxons (19 avril 2016)

PayFit embauche deux fonds tricolores (17 juin 2019)

Voir la fiche de : SILAE

Voir la fiche de : SILVER LAKE

les intervenants de l'opération

Voir la fiche détaillée de l'opération
BioTech, FinTech, MedTech... Suivez tous les deals et mouvements de la TECH sur les réseaux sociaux.