L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture
Corporate Finance et Private Equity

Edito

Retour vers le futur...

PAR  | 21 octobre 2015 | 268 mots

C'est aujourd'hui, ce 21 octobre 2015, que Marty McFly et Doc, les héros de Retour vers le futur 2 atterrissent, à bord de la célèbre De Lorean, en provenance du passé. L'imagination du metteur en scène, Robert Zemeckis, de cette trilogie culte des années 1980, n'était pas si fantasque. En ce 21 octobre 2015, ce ne sont pas des voitures qui volent, mais des téléphones et à défaut d'hoverboard, nous évoluons parmi des objets connectés, des grands écrans, des sites internet à foison, de la monnaie électrique, mais aussi, retour aux sources, avec des voitures électriques.

Qui pouvait imaginer ce futur et qui peut voir avec certitude, celui qui sera le notre, dans 30 ans ? Si la voiture papillon volante de Doc n'a pu s'imposer, coïncidence, en ce jour anniversaire c'est une autre voiture de sport - et de luxe - qui est sacralisée ce jour avec une IPO record : Ferrari et ses 7000 voitures par an valorisé près de 10 Md$. A quand la voiture volante pour la marque mythique au cheval cabré ?  En attendant, chacun s'adapte et affûte ses armes. Dans le private equity français, c'est un mouvement stratégique que vient d'opérer un de ces pionniers, Capzanine, en s'ouvrant à son confrère, Eurazeo et un assureur Axa France (lire ci-dessous). Il faudra moins de 30 ans, c'est sûr, pour voir d'autres acteurs ainsi ajuster leur taille. 

Lire aussi :

Capzanine s'adosse pour doubler de taille