L'actualité & Data du capital-investissement : transactions, LBO, M&A, Venture, Corporate Finance et Private Equity - Leader en France

CANVIEW

Linxis s'adosse à un américain

Le fournisseur d'équipements pour les industries agroalimentaire et de la santé projetant 300 M€ de chiffre d'affaires cette année quitte le portefeuille d'IK Partners pour rejoindre Hillenbrand, groupe industriel coté à la Bourse de New York, moyennant 572 M€.

- 84 conseils
© Linxis Group 

© Linxis Group 

Linxis devrait bientôt mettre un terme à une histoire de 16 ans avec le monde du private equity. Acquis en 2006 par Azulis et Unigrains avant d'être repris par Equistone et Cerea sept ans plus tard puis par IK Partners en 2017 (lire ci-dessous), le fournisseur nantais d'équipements pour les industries agroalimentaire et la santé s'apprête en effet à rejoindre le giron de l'américain coté Hillenbrand. Ce groupe industriel diversifié emmené par Kim Ryan mettra 572 M€ sur la table pour réaliser cette transaction, qui lui permettra d'acquérir des savoir-faire complémentaires à ceux des marques Coperion et Rotex de son pôle d'équipements industriels Advanced Process Solutions, aujourd'hui fort de 1,2 Md$ de revenus. L'opération, intermédiée à la vente par Jefferies et Lazard, sera financée par un mix de financement bancaire, de trésorerie et via une ligne RCF.

Un cycle de build-up

Vincent Elriz, IK Investment Partners

Vincent Elriz, IK Investment Partners

Pour doubler la valorisation du groupe en cinq ans (le précédent LBO avait valorisé la cible 290 M€), IK s'est d'abord attaché à rationaliser le portefeuille de Linxis en cédant son pôle laitier à Céréa (lire ci-dessous), avant de mener une politique active de build-up. Sur la période, ont ainsi été rachetées pas moins de quatre sociétés à l'international : le canadien Unifiller Systems en 2018, ainsi que le néerlandais Bakon et les américains Shaffer Mixers et Laramore en 2021. De quoi permettre à Linxis de renforcer son empreinte à l'étranger, le nantais réalisant désormais 42 % de ses revenus aux États-Unis, une part similaire en Europe, et le solde sur les marchés émergents. Au-delà de cette « belle dynamique de croissance y compris grâce aux build-up (...) le groupe a encouragé les efforts de collaboration entre toutes ses entités sur plusieurs thématiques : le cross selling, le SAV et la maintenance, la centralisation des achats etc. » ajoute par ailleurs Vincent Elriz, partner chez IK.

Des clients dans plus de 100 pays

Tim Cook, Linxix Group 

Tim Cook, Linxix Group 

Le groupe nantais fondé en 1988 déploie désormais son activité à travers six marques : VMI, Diosna, Shaffer, Shick Esteve, Unifiller et Bakon - totalisant 1 100 employés et des milliers clients présents sur une centaine de pays. Se revendiquant leader mondial dans les équipements spécialisés dans le processing de l'agroalimentaire et la santé (dosage, fermentation, mélange, pétrissage, dépose et remplissage), le groupe très actif en matière de R&D exploite une dizaine de sites en Europe et en Amérique du Nord œuvrant à la conception, l'installation et la maintenance d'équipements critiques. Présidé par Tim Cook depuis l'an dernier, Linxis s'attend à clôturer l'exercice avec un chiffre d'affaires d'environ 300 M€ en 2022, avec une marge Ebitda autour de 15 %

CFNEWS Newsletter

Tous les lundis et mercredis
Recevez tous les lundis et mercredis l'actualité du capital-investissement, fusions-acquisitions, corporate finance.

Les sorties industrielles valorisées plus de 500 M€ à l'étranger depuis 2020 © CFNEWS.net

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération LINXIS GROUP

M&A Corporate / Sortie M&A Corporate - 84 conseils